janvier 2018

Acces code school : une méthode qui se propage

Ouverte à Besançon en mars 2016, l’école du numérique Acces code school a fait des émules. Un peu plus de 10 centres de formation en France appliquent d’ores et déjà sa méthode pédagogique innovante.
Photo Laurent Cheviet
Acces code school : une méthode qui se propage

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le monde du numérique est en perpétuelle évolution. C’est de ce constat que l’école du numérique Acces code school, labellisée “fabrique de la grande école du numérique”, a basé sa méthode d’apprentissage.
«Nos apprenants partent de zéro. Nous nous adressons à des jeunes peu diplômés ou issus des quartiers difficiles, en rupture avec le système éducatif traditionnel. La formation en 8 mois, dont 2 de stages, leur apporte les compétences de base mais surtout la méthode pour apprendre à apprendre. Il n’y a pas de notion de compétition, notre objectif est d’amener tous les apprenants à l’emploi» explique Michel Chevassu, coach formateur à ACS (photo 2).
Avec un taux de retour à l’emploi de 70% et des appréciations positives des employeurs, la méthode ACS fait une entrée marquante dans le monde de la formation. Le concept est d’ailleurs en train de se propager dans d’autres villes à grande vitesse. Des sites ont ouvert en Bourgogne-Franche-Comté à Belfort, Chalon-sur-Saône, Dijon, Lons-le-Saunier, Nevers et Vesoul.  Tandis que six établissements sur toute la France ont d’ores et déjà adopté la méthode.
«Notre objectif aujourd’hui est de pérenniser le modèle. Nous appliquons à nous-même l’adaptabilité que nous enseignons à nos apprenants. Nous créons des outils internes pour faciliter la transmission des savoirs. ”poursuit Michel Chevassu. “ Nous avons également créé un tchat et un réseau social où les anciens élèves peuvent se retrouver pour échanger et constituer leur réseau. Nous les formons à la veille technologique et, pour cela, les échanges entre eux sont importants» ajoute Yves Tannier, coach formateur.

Katia Mairey



En savoir plus
Acces code Sschool
10 rue Pablo Picasso
25000 Besançon
09 72 54 97 21
accesscodeschool.fr
Présentation vidéo 

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Plan santé


septembre 2018
Le gouvernement annonce une réorganisation des formations de santé. Mesure la plus importante, la suppression dès 2020 du numerus clausus qui insituait depuis 1971 un quota d'étudiants autorisés à passer en 2e année. Mais la sélection ne sera pas annulée pour autant : un numerus apertus définira un nombre minimal de places que les universités pourraient faire varier à la hausse en fonction de leurs capacités et des besoins locaux. Des procédures sélectives en fin de 1re, 2e et 3e annéesseront installées dans le cadre de la création de nouvelles licences universitaires pour maintenir «l’excellence de la formation des étudiants». Parmi les autres mesures du plan santé figure la création de 4 000 postes d’assistants médicaux pour aider les médecins à préparer les patients, prendre en charge des actes simples ou assurer le suivi des rendez-vous.

CQP animateur périscolaire


septembre 2018
Le certificat de qualification professionnelle est une qualification de la branche professionnelle de l’animation, inscrit au répertoire national des certifications professionnelles. Le CQP valide une des 4 UC du BPJEPS loisirs tous publics. Ce certificat permet à son titulaire devenir animateur et animatrice dans le cadre d’associations de jeunesse, d’éducation populaire ou de sport, de collectivités publiques, de regroupements inter-communaux, de secteur marchand ou de l’économie solidaire. Dans la région, les Ceméa, proposent une formation pour obtenir ce CQP : 217 heures en centre de formation et 200 heures en structure d'alternance, à partir du 15 octobre à Besançon ou Dijon. Renseignements, Ceméa de Bourgogne Franche-Comté, 18 rue de Cologne, BP 117, 25013 Besançon Cedex, 0381813380.

Ecole de la 2e chance


mars 2018
L’Ecole de la deuxième chance du Territoire de Belfort a pour objectif d'aider les jeunes sortis du système scolaire sans qualification à s'insérer dans la société et à trouver un emploi durable. Chaque jeune bénéficie d'un accompagnement personnalisé pour construire son projet professionnel qui est le fil conducteur d'un programme de formation se déroulant en alternance entre l'école et l'entreprise. L'Ecole accueille des filles et des garçons de 18 à 25 ans sans qualification professionnelle, sortis du système scolaire depuis plus d'un an, motivés pour changer leur situation actuelle. Infos E2C90, 17 bis faubourg de Lyon, 90000 Belfort (03 84 27 58 67, e2c90.org).

Résultats des lycées


mars 2018
L'Education nationale a mis en ligne le classement des lycées en fonction de la réussite au bac mais aussi du parcours scolaire des élèves dans les établissements. L'idée est en effet d'évaluer la capacité d'une école à accompagner les élèves et à leur apporter connaissances, méthodes, etc. Le ministère prend soin de préciser que «si un lycée présente une valeur élevée pour un indicateur, c’est peut-être dû au fait qu'il a reçu de bons élèves, dotés de bonnes méthodes de travail, qui ont pu obtenir le baccalauréat sans effort particulier de sa part». Cela dit, les résultats sont consultables ici.

Recrutement pour la banque


mars 2018
Le CFPB, école supérieure de la banque, annonce 230 postes de formation en alternance à pourvoir dans la région (Besançon, Belfort, Dijon, Mâcon, Auxeerre), et 3000 en France. Ouverts aux moins de 30 ans de niveaux bac à bac+4, ils permettent de préparer BTS, licence pro ou master et de devenir conseillier clientèle, chargé d'affaires, conseiller patrimonial. Infos.
Voir tout