février 2019

Et si je faisais mon stage à l’étranger ?

Rares sont les apprentis qui se lancent dans l’aventure des stages à l’étranger. Pourtant, la Région Bourgogne-Franche-Comté dispose de plusieurs dispositifs d’aides pour favoriser la mobilité internationale des jeunes.
Photo CFA Automobile de Mâcon.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Pas toujours simple de quitter famille et amis pour plusieurs semaines. Et pourtant, un stage à l’étranger peut se révéler décisif pour trouver sa voie ou tout simplement muscler son CV. Y compris lorsque l’on est en apprentissage. La Région Bourgogne-Franche-Comté propose plusieurs programmes d’aide à la mobilité internationale pour les jeunes. Pour les apprentis, c’est le programme dynastage qui s’applique le plus régulièrement. Il s’agit d’attribuer des bourses aux apprentis désireux de partir effectuer un stage à l’étranger. Ces stages peuvent être courts (deux semaines minimum) ou longs (jusqu’à six mois) et bénéficient d’une aide d’un montant mensuel compris entre 190 € et 380 €. La bourse peut éventuellement être cumulée avec d’autres aides financières, par exemple dans le cadre du programme européen Erasmus+. A Mâcon, Françoise Mathieu-Humbert, directrice du CFA des métiers de l’automobile, encourage ses élèves à tenter l’expérience à l’étranger : «C’est avant tout une aventure humaine. Nous avons une dizaine d’apprentis en bac pro Maintenance des Véhicules qui partent effectuer un stage à l’étranger chaque année. En 2018, c’était au Portugal. Ils sont partis en décembre dernier trois semaines à Braga. Le coût pour chaque élève est d’environ 1000 €. C’est cher pour nos élèves, mais grâce à un partenariat entre le CFA, le Conseil régional, l'Apreca (organisme organisateur du projet de mobilité européenne), l'IRP Auto et l'Anfa (association de la branche des métiers de l'automobile), la prise en charge est quasiment équivalente à 100 %.»

   «Si c’était à refaire,
   je signerais tout de suite»


Les stagiaires ont été accueillis dans différents garages. Une vraie immersion dans la culture du travail portugais : «C’est une superbe expérience, se réjouit Gaëtan Gentils, jeune apprenti, du voyage à Braga. On apprend à travailler différemment. Au Portugal, c’est plus lent, et les outils sont moins perfectionnés. Il y a plus de «débrouille». J’ai apprécié d’avoir fait le tour des facettes du métier. J’ai travaillé sur des changements de boites de vitesse, d’embrayage, de distribution … » Au-delà du travail, Gaëtan a découvert une autre culture. Les dix jeunes se sont rendus à Porto, à Lisbonne : «Si c’était à refaire, je signerais de suite ! Nous sommes tombés sur des gens hyper accueillants. Après trois jours, on avait l’impression de faire partie de la famille.» Après l’Espagne, l’Angleterre et donc le Portugal, les jeunes du CFA de Mâcon devraient prendre en 2019 la direction de l’Allemagne, pour une approche encore différente du monde du travail européen. “Les voyages forment la jeunesse” dit-on. A Mâcon, on l’a bien compris…

220 stages à l’étranger financés en 2018

En 2018, la Région aura financé le voyage de 220 apprentis. 8 apprentis infra-bac sont partis pour des périodes de trois semaines et ont perçu des bourses de 1875 €, soit en moyenne 234 € pour leur séjour. 85 apprentis post-bac ont bénéficié d’un financement de la Région pour un stage à l’étranger pour un montant de 60 500€. Les bourses moyennes pour les apprentis post-bac sont donc de 714 €. Par ailleurs, via l’accompagnement proposé aux CFA qui souhaitent organiser des stages en Europe pour les apprentis de niveau IV et V (infra-bac), la Région a facilité la mobilité de 128 stagiaires de 4 établissements distincts. Le détail des différentes aides mobilisables est disponible sur bourgognefranchecomte.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

ESN Besançon recherche des bénévoles


septembre 2018
Erasmus student network (ESN) est un réseau d’associations facilitant l’intégration des étudiants internationaux (esn.org). C’est aussi un lieu d’échanges, d’émulation, d’idées et de partage.  À Besançon, ESN aide les étudiants internationaux dans leur vie, universitaire comme quotidienne. Cette association composée de bénévoles, principalement des étudiants (provenant de différentes filières) organise de nombreuses activités comme des apérocultures, des soirées à thème sur le campus, des sorties et des voyages, des actions d’engagement et d'autres événements pour promouvoir la mobilité internationale afin d'encourager Français ou autres à partir à l'étranger et à élargir leurs horizons. Pour les rejoindre, erasmus-besancon.com ou page facebook.

Eurodesk


avril 2018
Ce réseau a été créé pour aider les jeunes à se déplacer en Europe. Constitué de professionnels du réseau information jeunesse, il les guide dans l’accès aux dispositifs, dans la recherche d’aides financières, dans les possibilités de se déplacer que ce soit pour la formation, les stages, le travail, les échanges.  Renseignements au Crij 0381211616 (Besançon) / 0380441835 (Dijon) ou sur eurodesk.eu et facebook

agitateursdemobilite


février 2017
En ligne depuis le 15 février, ce site, qui s'adresse aux jeunes bourguignons et francs-comtois, recense les pistes, dispositifs, possibilités, conseils, infos pratiques et partages d'expériences pour partir à l'étranger dans les meilleures conditions. Etudes, stage, voyage... : agitateursdemobilite.fr aide à bien se préparer et à ne rien oublier. Egalement sur twitter.

Erasmus+


janvier 2017
Le dispositif d’incitation à la mobilité fête ses 30 ans. Programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, il réunit depuis 2014 plusieurs anciens intitulés de l’Union européenne. Il permet des déplacements et des échanges dans tous les pays de l’Union, mais aussi des pays partenaires dans le monde entier. Non seulement pour les jeunes (étudiants, apprentis, actifs) mais aussi les professionnels, les porteurs de projets, les associations… A noter qu'Erasmus a fait partir 3244 étudiants européens en 1987 et qu'en 2017, ils seront près de 300 000. 

Stages Monde


novembre 2016
Le programme Stages Monde est piloté et financé par la Région Bourgogne-Franche-Comté. Il permet aux jeunes diplômés et jeunes demandeurs d’emploi, de 18 à 30 ans, domiciliés en Franche-Comté de réaliser un stage professionnel de 3 à 5 mois dans le monde entier. Il prévoit notamment une convention de stage, une aide financière, des assurances responsabilité civile et rapatriement, un accompagnement et un suivi. En savoir plus :
- portail Phileas "Partir à l'étranger" phileas-fc.com, 0381211616
- site de la Région,  0381616285
Voir tout