janvier 2019

Festival GéNéRiQ : faites du bruit !

Du 7 au 10 février 2019, le festival GéNéRiQ repart à l’assaut des villes de Dijon, Besançon, Montbéliard, Belfort et Mulhouse. Au programme : quatre jours de plaisirs musicaux urbains et près de 40 concerts, dont la moitié sont gratuits.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Quel est le point commun entre Stromae, Orelsan, Jeanne Added, ou encore Eddy de Pretto ? Le talent, bien sûr, mais aussi d’être passé par GéNéRiQ. Un festival qui défriche et qui palpite au cœur de la ville, s’invitant en pleines rues afin d’y faire régner un vacarme des plus harmonieux. La douzième édition aura lieu du 7 au 10 février 2019. Des plus pointus aux plus populaires, une grande variété de styles de musiques résonnera entre les murs de cinq villes de Bourgogne-Franche-Comté et d’Alsace, de Dijon à Mulhouse, de Besançon à Belfort en passant par Montbéliard. Partout des artistes, des orchestres originaux, une armada de musiciens estampillés 100 % GéNéRiQ vont fondre sur la ville et s’en emparer. Des briscards qui n’ont plus rien à prouver comme Arnaud Rebotini, l’homme le plus classe de l’électro française ou des bonnes copines comme Anna Calvi et Ann O’aro. Mais aussi des petits nouveaux dans la clique à l’image des Death Valley Girls, des Irlandais de Fontaines D.C. ou de Bodega. Mario Batkovic va lui jouer une création spéciale pour le festival dans toutes les villes accompagné de son accordéon, de son pote le grand Reverend Beat-man et de quatre contrebassistes recrutés dans la région.

   Près de la moitié des concerts
   gratuits


Le festival va carrément faire descendre un ensemble de cors des Alpes de ses montagnes natales jusque dans les rues de Belfort et Montbéliard, installer un Playback géant pour tous sur la place de la Libération de Dijon, inviter le public à faire une Fanfare de la Touffe (en photo ci-dessus) en vadrouillant dans Besançon ou encore proposer des performances et des installations sonores au Séchoir, reflétant ainsi le passé industriel de la ville de Mulhouse. De beaux morceaux de sons bien généreux sur un plateau, avec toujours près de la moitié des concerts gratuits. C’est aussi la force du festival hivernal GéNéRiQ : repérer, dénicher les talents de demain, ceux qui ont un potentiel dingue sur scène dont on pourra se vanter plus tard de les avoir vus un peu avant tout le monde.
En savoir plus
generiq-festival.com

Allez-y en TER
Dijon, Besançon, Montbéliard, Belfort, Mulhouse : les cinq villes qui accueillent le festival GéNéRiQ sont toutes facilement accessibles par le train. Et avec le tarif jeune moins de 26 ans, tous vos trajets en TER Bourgogne-Franche-Comté sont à moitié prix toute l'année. Raison de plus pour faire du bruit !
Infos, réservations ici 

30 000
C’est le montant, en euros, de l’aide accordée par la Région au festival GéNéRiQ pour cette édition 2019.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Tremplin Musiques de R.U.


décembre 2018
Ce tremplin musical tous styles est ouvert aux étudiants. Organisé par les Crous, il a pour but de faire découvrir de jeunes artistes des scènes bourguignonne et franc-comtoise.Trois artistes joueront à La Poudrière de Belfort le 14 février pour la finale régionale coorganisé par le Crous Bourgogne Franche-Comté et la licence pro marketing et communication des organisations du spectacle, de l'événementiel et des loisirs (MOSEL) de l’IUT de Belfort-Montbéliard. Les candidats, groupes composés d'au minimum 50 % d'étudiants, doivent envoyer entre 3 et 6 compositions originales avec leur dossier d'inscription (à demander ici). Le groupe lauréat gagnera des heures de répétition au Moloco, des passages à L’Antonnoirr et à la Vapeur. Il représentera également la Bourgogne Franche-Comté lors de la finale nationale à Bordeaux. Le gagnant national remportera 2000 € et des dates de concerts.

Radio Campus et musique


janvier 2018
Si vous cherchez le Top campus, classement mensuel des artistes les plus diffusés sur les radios Campus en France, c'est ici.

Catfish


mars 2016
Catfish, duo jurassien rock, s'active pour sortir son deuxième album "Dohyō" en octobre prochain. Pour le successeur de l'excellent "Muddy shivers", le groupe a opté pour une campagne de financement participatif via la plateforme Ulule. Contributions possibles à partir de 5 euros sur ulule.com/catfishofficiel

La grosse radio


janvier 2016
Une radio web à écouter en permanence qui en regroupe en réalité 3, puisque le site propose une radio rock, une metal et une reggae. Archivées, les émissions et les enregistrements live acoustique peuvent être réécoutées. Il est également possible de faire une recherche par artiste et de voter pour eux. Les musiciens peuvent également proposer leurs oeuvres. Enfin des jeux et des forums viennent agrémenter le site. Rendez-vous sur lagrosseradio.com

Musique à découvrir


octobre 2015
Adecouvrirabsolument.com est un site qui met l’accent sur des artistes émergents et/ou indépendants. Comme dans tous ceux de ce genre, il est composé de chroniques, de coups de pouce, d’interviews et de liens vers des musiciens ou des labels recommandables. Mais le plus d’“ada”, c’est la possibilité de se rendre compte sur pièce des talents mis en avant, par l’intermédiaire de compilations téléchargeables gratuitement. Les responsables en sont à leur 37e, fruit de leur veille musicale. Touche dominante, l’indie pop mélancolique.
Voir tout