octobre 2018

Installation agricole

Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Peut-on s’installer en agriculture en 2018 ? Pas évident tant la conjoncture et l’image fragilisent ce secteur économique. Pourtant certains y parviennent : environ 850 par an en Bourgogne-Franche-Comté, que ce soit en création ou en reprise. Parmi eux environ un tiers de femmes à l’image de celles que nous avons rencontrées pour ce dossier. Tout dépend du type de production et du choix du lieu, mais surtout de l’accompagnement. Il faut prendre le temps de se faire suivre, aider, conseiller et de peaufiner son projet : c’est le conseil principal que donne le syndicat des jeunes agriculteurs. Avantage pour les jeunes (moins de 40 ans en l’occurrence) : un coup de pouce financier non négligeable au démarrage.
Dossier
Agricultrice, un statut qui évolue

«J’ai envie de créer une petite exploitation»

«Il faut croire en son projet»

«Je ne me suis jamais posé la question d’un autre métier»




Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Aide à domicile


avril 2019
Le CCAS de la Ville de Besançon recrute des auxiliaires de vie lors des périodes de vacances scolaire. Rôle : accompagner et aider à domicile les personnes âgées ou handicapées dans les actes du quotidien. Permis de conduire exigé. Compétences : ponctualité, adaptabilité, initiative. Infos, 0381412218.

Licence pro chef de projet touristique


avril 2019
Le Cnam (conservatoire national des arts et métiers) Bourgogne-Franche-Comté prévoit d'ouvrir une licence professionnelle chef de projet touristique à la rentrée 2020. Ouverte aux bac+2 diplômé ayant un projet professionnel motivé, elle se déroulera au lycée Charles Nodier, à Dole. Pour tout savoir.

Micro-entrepreneur


avril 2019
Comment créer une micro-entreprises ? L'essentiel à savoir sur le site du ministère de l'Economie.

Micro-entreprises et charges


avril 2019
Le régime des micro-entrepreneurs (anciennement auto-entrepreneurs) permet de bénéficier du régime micro-social. Pour en bénéficier, il faut avoir un chiffre d’affaires pour l'année 2018 inférieur à 170 000 € pour la vente de marchandises ; 70 000 € pour une prestation de services. Les taux de cotisations sociales varient entre 12,8 et 22 % selon le type d'activité (avec des taux spécifiques pour les bénéficiaires de l'Accre). En plus de ces cotisations, la contribution formation professionnelle s'échelonne de 0,1 à 0,3 % et la taxe pour frais de chambre consulaire de 0,015 à 0,48 %. +infos

Après la 3e


mars 2019
L'Onisep vient de publier les guides régionaux «En classe de 3e préparer son orientation» et «Un CAP pour un métier». Ces publications diffusées aux élèves de 3e de l’académie de Besancon sont également téléchargeables sur le site onisep.fr
Voir tout