octobre 2017

J’ai testé la plateforme d’échange HelpX

En juin dernier, je suis partie vivre dans une université britannique. Contre un peu de jardinage, j’ai été logée, nourrie, blanchie et j’ai vécu une expérience inoubliable. C’est le principe d’HelpX.
Photo LS

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Je me suis inscrite sur HelpX pour améliorer mon anglais. HelpX, c’est un site qui permet de rencontrer des foyers du monde entier prêts à vous accueillir chez eux en échange de quelques travaux quotidiens.

   Let’s go to Patrington !
   (C’est parti pour Patrington)


Après avoir hésité entre plusieurs hôtes, j’ai finalement choisi de travailler trois semaines dans le jardin d’une université britannique privée, le Collège International pour la Coopération et le Développement (CICD). Situé à Patrington, village voisin de la petite ville de Hull, il forme des étudiants du monde entier à devenir humanitaire.

   Plus qu’une université,
   une communauté


Cela a vraiment été une expérience hors du commun. Notamment parce que le CICD ressemble plus à une communauté qu’à une université. Tout le monde - étudiants, professeurs et volontaires comme moi - y habite et se répartit le travail domestique (courses, cuisine, vaisselle, ménage, jardin…). Comme dans une grande famille, on organise des jeux, des excursions, des soirées cinéma ou méditation, on chante, et on joue de la guitare dès que l’occasion se présente.

   18 origines différentes

Comme l’université est internationale, les étudiants venaient de 18 pays différents (Angleterre, Espagne, Portugal, Roumanie, Estonie, Mexique…). L’anglais s’imposait alors pour tous. Ce contexte m’a fait énormément progresser. Je suis encore loin d’être bilingue mais maintenant, je me sens à l’aise, j’aime travailler mon anglais, changer de langue pour regarder films ou séries, et je peux facilement discuter de tout et de rien avec une personne étrangère.

   Quel travail ?

Je travaillais dans le jardin et sur le domaine du CICD avec les deux autres volontaires (britanniques). Sept heures par jour, du lundi au vendredi donc, nous commencions par nourrir les animaux (oies, canards, poules et leurs bébés). Puis, nous nous consacrions au jardin : il fallait planter, arroser, désherber les tomates, maïs, salades, haricots, aromates… Pour résumer l'expérience HelpX, contre un peu de travail, j'ai rencontré de fabuleuses personnes, appris à gérer un jardin et expérimenté la vie en communauté.

Léa Surmaire
HelpX : mais encore ?

Le plus souvent, contre 30-35 h de travail par semaine, l’hôte offre le gîte, le couvert, le linge et la connexion internet. Mais cela dépend, certains donnent plus (possibilité de faire du kayak par
exemple), d’autres moins mais avec un volume horaire moins important. Les travaux sont variés :
des hôtes demandent de l’aide dans leur ferme ou leur jardin, d’autres dans leur auberge de jeunesse ou sur leur bateau…
Inscription à HelpX : 10 euros pour deux ans. 

helpx.net

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

agitateursdemobilite


février 2017
En ligne depuis le 15 février, ce site, qui s'adresse aux jeunes bourguignons et francs-comtois, recense les pistes, dispositifs, possibilités, conseils, infos pratiques et partages d'expériences pour partir à l'étranger dans les meilleures conditions. Etudes, stage, voyage... : agitateursdemobilite.fr aide à bien se préparer et à ne rien oublier. Egalement sur twitter.

Erasmus+


janvier 2017
Le dispositif d’incitation à la mobilité fête ses 30 ans. Programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, il réunit depuis 2014 plusieurs anciens intitulés de l’Union européenne. Il permet des déplacements et des échanges dans tous les pays de l’Union, mais aussi des pays partenaires dans le monde entier. Non seulement pour les jeunes (étudiants, apprentis, actifs) mais aussi les professionnels, les porteurs de projets, les associations… A noter qu'Erasmus a fait partir 3244 étudiants européens en 1987 et qu'en 2017, ils seront près de 300 000. 

Stages Monde


novembre 2016
Le programme Stages Monde est piloté et financé par la Région Bourgogne-Franche-Comté. Il permet aux jeunes diplômés et jeunes demandeurs d’emploi, de 18 à 30 ans, domiciliés en Franche-Comté de réaliser un stage professionnel de 3 à 5 mois dans le monde entier. Il prévoit notamment une convention de stage, une aide financière, des assurances responsabilité civile et rapatriement, un accompagnement et un suivi. En savoir plus :
- portail Phileas "Partir à l'étranger" phileas-fc.com, 0381211616
- site de la Région,  0381616285

Lycéens sans frontière


août 2016
Ils viennent des cinq continents et vont faire leur rentrée scolaire en France. L’association AFS Vivre sans frontière, reconnue d’utilité publique depuis 1965 et agréée par le ministère de l’Education nationale, recherche des familles prêtes à oeuvrer au rapprochement des cultures en accueillant bénévolement un lycéen venu d’un autre pays, pour une période allant de deux mois à une année scolaire. Toute famille – urbaine ou rurale, avec ou sans enfants, active ou retraitée, etc. – peut accueillir l’un de ces lycéens, qui sera scolarisé dans un établissement proche du domicile familial. AFS prend en charge une partie des frais et les assurances. Pour plus d’informations, contactez l’association au 0145140310 ou rendez-vous sur afs-fr.org

Région et mobilité


avril 2016
Depuis longtemps, la Région soutient la mobilité des jeunes. C’est même la Franche-Comté qui est directement à l’origine du programme Eurodyssée élaboré entre de multiples régions d’Europe et toujours d’actualité pour les jeunes diplômés demandeurs d’emploi. D’autres dispositifs sont ouverts à ces derniers mais aussi aux apprentis, aux lycéens et aux étudiants. Toutes les infos et les modalités sont sur le site fc.bourgognefranchecomte.fr
Voir tout