mai 2017

Jeunes «forçats» de jadis et naguère

Les Bourguignons et les Francs-Comtois en 103 Tours de France : 2 victoires, 4 podiums, 28 étapes gagnées.
Jeunes «forçats» de jadis et naguère Jeunes «forçats» de jadis et naguère Jeunes «forçats» de jadis et naguère

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Parmi les 59 coureurs qui s’élancent effectivement à l’assaut du premier Tour de France, en 1903, un Franc-Comtois et 3 Bourguignons. A l’époque, ils testent l’inconnu, avec des étapes en partie de nuit, si bien que le Vésulien Louis Barbrel abandonne dès la 1re étape (sur 6), les Bourguignons Gustave Guillarme et Eugène Brange aux 2e et 5e, mais Lucien Pothier, de Cuy (Yonne), finit 2e au général. Le premier franc-comtois à conclure est le Bisontin Emile Eigeldinger qui boucle la Grande boucle en 36e position en 1912.
Outre ces pionniers, 32 Francs-Comtois et 43 Bourguignons se sont lancés. 56 de ces natifs ou originaires de la région ont terminé au moins un Tour. Bernard Thévenet, né en Saône-et-Loire, est le seul à l’avoir gagné (en 1975 et 1977, 2e en 1973). Les autres podiums : Jean-François Bernard (Luzy, Nièvre), 3e en 1987 et Thibaut Pinot (Mélisey, Haute-Saône), 3e en 2014. Fabrice Philipot, de Montbard (Côte d’Or), a quant à lui terminé meilleur jeune en 1989, comme Thibaut Pinot en 2014.
Ceux qui l’ont fait :
- Francs-Comtois :
Emile Eigeldinger (né à Besançon, 1886-1973), 36e en 1912.
Gaston Degy (Jussey, 1890 – 1964), 40e en 1914, 10e en 1922, 16e en 1923, 15e en 1924 (abandon à la 6e étape en 1921).
Jean De Gribaldy (Besançon, 1922-1987), 46e en 1947, 43e en 1952 (abandon à la 16e étape en 1948).
Adolphe Deledda (Villa Minozzo, 1919-2003), 32e en 1951, 24e en 1952, 35e en 1953, 26e en 1954, 71e en 1956 (élminé en 1949, abandon à la 9e étape en 1955).
Roger Rossinelli (Bethoncourt, 1927-2005), 61e en 1952.
Pierre Morel (St-Claude, 1930), 77e en 1960.
René Grelin (Gigny-sur-Saône, 1942), 81e en 1971, 26e en 1973 (abandon à la 16e étape en 1972).
Patrick Perret (La Rochelle, 1953), 29e en 1978, 71e en 1980, 44e en 1981, 38e en 1982 (abandons à la 20e étape en 1975, à la 15e en 1976, à la 20e en 1977, à la 12e en 1979).
Patrick Hosotte (Belfort, 1957), 90e en 1981.
Jean-Paul Hosotte (Belfort, 1955), 98e en 1981.
Pascal Guyot (Belfort, 1959), 96e en 1982 (abandon à la 4e étape en 1983).
Frédéric Vichot (Valay, 1959), 23e en 1984, 31e en 1985, 100e en 1986, 28e en 1988, 37e en 1989, 20e en 1991. Vainqueur d’étapes en 1984 (Grenoble) et en 1985 (Toulouse).
Joël Pelier (Valentigney, 1962). 78e en 1985, 120e en 1988, 128e en 1989 (abandon à la 18e étape en 1986). Vainqueur d'étape en 1989 (Futuroscope).
Jacques Decrion (Besançon, 1961), 72e en 1988.
Dominique Arnould (Vesoul, 1966), 68e en 1991, 48e en 1992, 81e en 1993 (abandon à la 10e étape en 1996).
Christophe Moreau (Vervins, 1971), 75e en 1996, 19e en 1997, 27e en 1999, 4e en 2000, 8e en 2003, 12e en 2004, 11e en 2005, 8e en 2006, 37e en 2007, 29e en 2009, 22e en 2010 (exclu à la 7e étape en 1998, abandons à la 12e en 2001, à la 15e en 2002, à la 7e en 2008). Vainqueur d'étape en 2001 (prologue, Dunkerque).
László Bodrogi (Budapest, 1976). 62e en 2002, 108e en 2003, 119e en 2005.
Arnaud Pretot (Besançon, 1971), 105e en 1997 (abandon à la 7e étape en 2001).
Francis Mourey (Chazot, 1980), 94e en 2005.
Arthur Vichot (Montbéliard, 1988), 104e en 2011, 94e en 2012, 66e en 2013, 78e en 2016 (abandon à la 13e étape en 2014).
Laurent Mangel (Vesoul, 1981), 122e en 2011.
Thibaut Pinot (Mélisey, 1990), 10e en 2012, 3e en 2014, 16e en 2015 (abandons à la 16e étape en 2013, à la 13e en 2016). Vainqueur d’étapes en 2012 (Porrentruy) et 2015 (L’Alpe d’Huez).
Alexis Vuillermoz (St-Claude, 1988), 46e en 2013, 26e en 2015, 20e en 2016. Vainqueur d’étape en 2015 (Mur de Bretagne).

- Bourguignons :
Lucien Pothier (Cuy, 1883 – 1957), 2e en 1903, 28e en 1910, 20e en 1911, 32e en 1921 (disqualifié en 1904, abandon à la 4e étape en 1907). Vainqueur d'étape en 1904. 
Gustave Guillarme (Prusly-sur-Ource, 1877 – 1960), 19e en 1905 (abandon à la 2e étape en 1903).
Julien Maîtron (Dompierre-sur-Nièvre, 1881 – 1972), 5e en 1904, 10e en 1905, 11e en 1909, 9e en 1910, 14e en 1911, 27e en 1912 (abandons à la 11e étape en 1907, à la 3e en 1908). Vainqueur d'étape en 1910.
Gabriel Mathonat (Auxerre, 1883 – 1914), 31e en 1910 (abandon à la 4e étape en 1907).
Henri Lorillon (Mailly-la-Ville), 28e en 1907.
Ernest Goujon (St-Léger-sous-Beuvray, 1889 – 1972), 53e en 1909 (abandon à la 2e étape en 1908).
Ernest Paul (Villotte-sur-Ource, 1891 – 1964), 18e en 1908, 6e en 1909, 7e en 1910, 8e en 1911, 12e en 1914, 27e en 1921, 30e en 1922 (abandon à la 5e étape en 1912). Vainqueur d'étapes en 1909 et 1910.
Louis Picard (Epineau-les-Voves, 1885 – 1917), 40e en 1910.
Gaston Neboux (Chailley), 40e en 1912, 50e en 1914 (abandon à la 6e étape en 1913).
José Pelletier (Artaix, 1888-1970), 12e en 1920, 15e en 1922, 20e en 1927 (abandon à la 9e étape en 1921).
Jean Garby (Nevers, 1896 – 1964), 39e en 1924.
Edouard Persin (Bèze, 1902), 41e en 1928.
Francis Bouillet (St-Sernin-du-Bois, 1907–1981), 19e en 1929, 53e en 1932 (abandons à la 9e étape en 1928, à la 12e en 1931).
Henri Prevost (Donzy, 1904-1969), 53e en 1929, 46e en 1930.
Louis Bajard (Mussy-sous-Dun, 1903–1967), 29e en 1930, 28e en 1931.
Marcel Tissier (Auxerre, 1903–1982), 47e en 1930.
Lazare Venot (Blanzy, 1902-1977), 31e en 1931, 37e en 1932.
Mario Bertolo (San Vito, 1929-2009), 49e en 1956, 77e en 1958 (abandon à la 18e étape en 1957).
Guy Million (Colombes, 1932), 56e en 1957.
Raymond Riotte (Sarry, 1940), 72e en 1967, 80e en 1969, 72e en 1970, 34e en 1971, 48e en 1972, 78e en 1973, 79e en 1974 (abandon à la 18e étape en 1968). Vainqueur d'étape en 1967.
Bernard Thévenet (St-Julien-de-Civry, 1948), 35e en 1970, 4e en 1971, 9e en 1972, 2e en 1973, vainqueur en 1975 et 1977, 17e en 1980, 37e en 1981 (abandons à la 11e étape en 1974, à la 19e en 1976, à la 11e en 1978). Vainqueur d'étapes en 1970, 1971, 1972 (2), 1973 (2), 1975 (2), 1977.
Mariano Martinez (Burgos, 1948), 31e en 1971, 6e en 1972, 12e en 1973, 8e en 1974, 14e en 1975, 12e en 1976, 10e en 1978, 16e en 1979, 32e en 1980, 15e en 1981. Vainqueur d'étapes en 1978, 1980.
Yves Hézard (Donzy, 1948), 7e en 1972, 21e en 1975, 45e en 1976, 17e en 1978 et 1979, 71e en 1981 (abandon à la 13e étape en 1973). Vainqueur d'étape en 1972.
Joël Millard (Mâcon, 1946), 32e en 1972, 31e en 1974, 38e en 1975 (abandon à la 9e étape en 1973).
Dino Bertolo (Digoin, 1953), 72e en 1974.
Michel Laurent (Bourbon-Lancy, 1953), 7e en 1977, 14e en 1978, 37e en 1979, 18e en 1981, 48e en 1982, 17e en 1984 (éliminé à la 8e étape en 1975, à la 11e en 1976, abandon à la 17e en 1983). Vainqueur d'étape en 1983.
Jean-François Bernard (Luzy, 1962), 12e en 1986, 3e en 1987, 14e en 1991, 39e en 1992, 49e en 1993, 17e en 1994, 34e en 1995 (abandons à la 15e étape en 1988, à la 11e en 1990). Vainqueur d'étapes en 1986 et 1987 (2).
Fabrice Philipot (Montbard, 1965), 24e en 1989, 14e en 1990, 24e en 1991 (abandon à la 13e éape en 1992).
Ludovic Auger (Joigny, 1971), 111e en 1999, 133e en 2001 (abandons à la 18e étape en 1997, à la 2e en 1998).
Guillaume Auger (Joigny, 1976), 136e en 2001 et en 2004.
Miguel Martinez (Fourchambault, 1976), 44e en 2002.
Fréderic Finot (Nevers, 1977), 137e en 2003, 145e en 2004.
Cédric Pineau (Migennes, 1985), 133e en 2012, 102e en 2014 (abandon à la 9e étape en 2016).

Ceux qui ont essayé :
Louis Barbrel (Vesoul, 1880), abandon à la 1re étape en 1903.
Eugène Brange (Mâcon, 1872 - 1961), abandons à la 5e étape en 1903, à la 1re en 1904.
Gabriel Cistac (Sens, 1875 - 1949), abandon à la 2e étape en 1904.
Charles Clodi (Belfort), abandon à la 3e étape en 1910.
Emile Abegg (Belfort, 1886 - 1920), abandon à la 4e étape en 1910.
Albert Pierron (Montceau-les-Mines, 1894 - 1916), abandons à la 2e étape en 1913, à la 1re en 1914.
René Guenot (St-Boil, 1890 - 1965), abandon à la 6e étape en 1913.
Marcel Misserey (Chalon-sur Saône, 1891 - 1961), abandon à la 1re étape en 1919.
Eugène Colin (Romenay, 1899 - 1980), abandon à la 1re étape en 1920
René Tissier (Châtel-Censoi, 1899 - 1982), abandon à la 3e étape en 1920.
Jean Archelais (Joigny, 1897 - 1957), abandons à la 5e étape en 1922, à la 7e en 1924.
Auguste Berthault (Villapourçon, 1878 - 1958), abandon à la 1re étape en 1922.
Antoine Giacomasso (1904 - 1987), abandon à la 3e étape en 1927.
Alfred Neplaz (St-Claude, 1901), abandon à la 4e étape en 1927.
Alexandre Neplaz (St-Claude, 1904), abandon à la 4e étape en 1927.
Henri Dodane (Vaucluse, 1900 - 1986), abandon à la 7e étape en 1929.
Bernard Wiber (Belfort, 1902 - 1995), abandon à la 5e étape en 1929.
Léon Fichot (Baubigny, 1906 - 1992), éliminé à la 5e étape en 1932.
Lucien Lamure (Le Creusot, 1916 - 2011), éliminé à la 8e étape en 1938.
Louis Gauthier (Blanzy, 1916 - 2005), abandon à la 3e étape en 1947.
Guy Buchaille (Mâcon, 1932), abandon à la 10e étape en 1953, à la 4e en 1957.
Michel Charlier (Crevecoeur/Oise, 1949), abandon à la 6e étape en 1976.
Eric Guyot (Belfort, 1962), abandon à la 14e étape en 1986.
Christophe Faudot (Luxeuil, 1968), abandon à la 8e étape en 2000.


Note
Deledda, Moreau, les Bertolo, Mariano Martinez et László Bodrogi ne sont pas nés dans la région mais y sont arrivés très jeunes.

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Nicolas Fleury


octobre 2017
Les premiers championnats du monde urban cycling UCI sont prévus du 8 au 12 novembre à Chengdu (Chine). Au programme, 3 disciplines : le mountain bike Eliminator (XCE), le trial et le BMX freestyle park. Parmi les sélectionnés de l'équipe de France figure le Bisontin Nicolas Fleury, 20 ans, dont nous avons parlé en 2015.

Tir à l'arc


janvier 2017
Encore une victoire pour Jean-Charles Valladont vainqueur de la coupe du monde indoor de tir à l'arc, qui se déroulait le week-end des 21 et 22 janvier à Nîmes.

Escrime


novembre 2016
Sensation pour Eva Lacheray (licenciée à l'Ascap de Montbéliard) lors de la coupe du monde de fleuret dames de St-Maur (4 au 6 novembre). Elle termine 14e, battant au passage la numéro 10 mondiale. Alors qu'elle n'a que 16 ans.

Equipe de France de voile contact 2


septembre 2016
Bravo à Charline Delay et Cindy Collot. Les 2 Franc-Comtoises championnes du monde de parachute (voile contact) en 2014 ont réussi l'exploit de conserver leur titre le 16 septembre 2016 à Chicago.

Arthur Vichot


juin 2016
Coup double franc-comtois au championnat de France cycliste de Vesoul, le 26 juin 2016 : Arthur Vichot (27 ans) remporte son deuxième titre après celui de 2013, devançant au sprint Tony Gallopin et le Jurassien Alexis Vuillermoz.
Voir tout