octobre 2017

L'assurance habitation du locataire

Quelles sont les obligations ?
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le locataire doit souscrire une assurance couvrant les risques locatifs : dégâts des eaux, incendie, explosion et éventuellement vol des équipements en cas de location meublée, auprès de la compagnie d'assurance de son choix. Le locataire justifie obligatoirement de cette assurance lors de la remise des clefs (attestation d'assurance), puis chaque année à la demande du bailleur. Le défaut d'assurance autorise le bailleur à résilier le bail si une clause du contrat de location le prévoit ou souscrire une assurance en lieu et place du locataire et récupérer les cotisations auprès de lui.
Cette assurance couvre uniquement les détériorations causées au logement. Les dommages causés aux voisins ne sont pas inclus et doivent faire l'objet d'une autre garantie, appelée recours des voisins et des tiers, et qui est facultative. De plus, l'assurance des risques locatifs ne couvre pas vos biens qui pourraient être endommagés. L'assurance ne vous les remboursera pas.
Pour garantir vos biens, vous devez souscrire une assurance complémentaire, couramment nommée multirisques habitation.
En cas de sinistre, vous devez prévenir votre assureur dans les 5 jours (2 jours pour un vol). Vous devrez justifier les dommages que vous avez subis, donc conservez tous les objets qui ont été endommagés lors du sinistre, même détériorés ou brûlés, et rassemblez tout ce qui peut identifier les biens endommagés ou détruits dans le sinistre (factures, photos, bons de garantie...).
En savoir plus
service-public.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Papernest


juin 2018
Ce site a été créé pour gérer en quelques minutes toutes les étapes administratives d'un déménagement. Gratuit, basé sur une plateforme unique, il permet à un étudiant qui change de logement durant l'été de regrouper toutes ses démarches confiées à un seul interlocuteur et un seul formulaire. Ce qui signifie "6 h de gagnées" selon les responsables de papernest qui pointent également un effet positif en termes de stress et de phobie administrative évités.

Cohabitation


mars 2018
Selon l'Insee, de plus en plus de jeunes habitent chez leurs parents. 46 % des 18 - 29 ans y logent tout ou partie de l'année, selon cette étude basée sur l'enquête «Logement» de 2013 (portant sur 36 000 logements). Entre 18 et 24 ans, deux jeunes sur trois (65 %) sont dans ce cas et ils sont un sur cinq (20 %) entre 25 et 29 ans. Après une diminution, le taux de cohabitation "parents/enfants" a de nouveau augmenté depuis le début des années 2000 (+1,4 point entre 2001 et 2013) en raison, d'après l'Insee, de l'accroissement de la part de chômeurs – notamment après la crise de 2008 – et d'étudiants chez les jeunes adultes.

Unhaj


septembre 2017
L'Union nationale pour le logement des jeunes essaie de faciliter l'accès des 16 - 30 ans à un logement en leur proposant des solutions rapides, accessibles, à loyers modérés. Son réseau, qui accueille 200000 personnes chaque année, propose des habitats jeunes type FJT (19 adresses dans la région) mais aussi des logements indépendants, des HLM, des colocations. Infos.

Immobilier-France


juin 2017
Un moteur de recherche gratuit avec une section entièrement dédiée à la recherche de logements étudiants en France. Les étudiants peuvent y trouver des résidences universitaires, des colocations, des logements chez les particuliers ou encore des logements indépendants. Le but de la section « Logement étudiant » est de faciliter la recherche pour tous les étudiants en France. Le site ajoute ses propres conseils : comment cherche run logement, comment le financer, comment trouver un logement contre service... Infos.

Trouver un logement


juin 2017
Le réseau Information jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté recense les divers organismes proposant des logements, selon votre statut : les résidences universitaires et privées pour les étudiants, les résidences Habitat Jeunes pour les jeunes de 16 à 30 ans (principalement salariés, demandeurs d’emploi, apprentis ou stagiaires), les logements HLM, les structures d’hébergement de courte durée… Il répertorie également des informations sur les aides au logement et la liste des organismes auxquels s’adresser pour faire une demande. Ces aides portent sur le loyer, le dépôt de garantie, la caution solidaire… et dépendent de votre statut et/ou de vos ressources. Voir jeunes-fc.com rubrique se loger/se déplacer et logement-bourgogne.com
Voir tout