décembre 2012

La science c'est comme tout, il faut l'essayer

L'association les Petits débrouillards propose des animations ludiques autour de la science. Grâce à des manipulations simples, elle devient accessible à tous.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«La science est partout autour de nous. Pour la voir il faut juste s'y intéresser, se poser des questions. Il n'y a pas besoin d'être scientifique pour la comprendre» explique Adeline Levitte, directrice des Petits débrouillards de Franche-Comté. Pour atteindre son objectif de vulgariser la science, l'association met en place des animations auprès de jeunes publics ou même d'adultes. Grâce à des expériences simples, que l'on peut reproduire à la maison avec des objets de récupération, on peut comprendre les phénomènes scientifiques complexes. Un seul ingrédient est indispensable, l'esprit critique. Par exemple, il suffit de glaçons et d'une lampe de bureau pour comprendre les phénomènes météorologiques de pression et dépression !
Installée dans le quartier Planoise à Besançon, la branche franc-comtoise des Petits débrouillards existe depuis 2006. Après une phase de diagnostic, l'équipe renouvelée a relancé la machine. «2013 sera une année importante. Nous allons mettre en place des animations à Besançon, Gray, Vesoul et Audincourt.» Des clubs sont organisés au centre Nelson Mandela à Besançon, durant lesquels les enfants dès 3 ans réalisent des manipulations simples avant de travailler sur un projet qu'ils choisissent. Fabriquer une fusée, une auto ou même une catapulte, les idées ne manquent pas. Ce travail est ensuite présenté à l'occasion du festival des petits explorateurs. Pour preuve qu'il n'est pas nécessaire de faire des études de science pour la comprendre, une partie des membres de l'association est néophyte en la matière. «Je suis travailleuse sociale, d'autres ont étudié la communication ou l'animation» précise Adeline. En plein développement, l'association recherche des vacataires ou personnes en service civique issus de tous horizons pour participer à l'aventure.

Katia Mairey
Coordonnées
Association Les Petits Débrouillards
11 avenue de l'Ile-de-France
25000 Besançon
03 81 51 74 88



Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

La génétique en riant


mars 2016
Aborder la science de manière humoristique en BD ? Une idée pédagogique et didactique qui permet de faire connaître des sujets complexes de manière agréable. C’est ce que propose Larousse en traduisant et rééditant une idée du scientifique et auteur de bande dessinées américain Larry Gonick. Après les maths et la chimie, au tour de la génétique de faire l’objet d’un volume de 220 pages. Il aborde l’histoire de la recherche et fait le point sur les avancées en la matière de l’hérédité aux mutations en passant par les chromosomes, le code génétique, les lois… L’ouvrage s’adresse à la fois à ceux qui doivent plancher sur le sujet et aux curieux de science. En vente en librairie, 17,99 euros.

Du big bang au printemps arabe


mars 2014
Selon une enquête TNS Sofres, le savoir est important pour avoir une vie épanouie pour 56 % des Français.  Il s’agit d’une «valeur» qu’ils plébiscitent juste après la vie de famille ou la sécurité financière mais avant le travail.  Même si l’idéal humaniste de tout savoir, tout connaître n’est plus possible au XXIe siècle, le «Kilo de culture générale» publié par les Presses universitaires de France donne à chacun l’occasion de trouver en un seul volume les principales données de l’histoire humaine. Une gageure réussie en 1700 pages (et plutôt 2 kg qu’un seul) par Florence Braunstein  et Jean-François Pépin (docteurs ès lettres). Ecrit de manière très claire, organisé de façon historique, l’ouvrage peut satisfaire aussi bien le lycéen et l’étudiant, que celui qui prépare un concours pour affiner sa culture générale ou le curieux qui aime enrichir son savoir.
En vente en kiosque depuis le 26 février, 29 euros.
Voir tout