février 2018

Le dispositif d'aide à la réussite : un tremplin pour les étudiants?

Orientation rime souvent avec hésitation... Mais heureusement, des solutions existent !
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Mis en place par l'Université de Franche Comté  et le service Ose (orientation stage emploi), le dispositif  d'aide à la réussite permet aux étudiants en première année non satisfaits de leur formation de construire un projet professionnel cohérent avec leurs centres d'intérêts. A partir de février, les étudiants, répartis en groupes, entament trois jours de remise en confiance à travers des activités ludiques, des projets et des travaux en groupe. S'ensuivent trois semaines où les jeunes sont accompagnés pour repenser leur projet professionnel, complétées par trois autres consacrées à la recherche de stage. Au cours des quatre mois de stage, la viabilité du projet des étudiants est testée et des journées d'immersions et de rencontres professionnelles sont réalisées.
«Se poser des questions c'est trouver des réponses à son projet. On permet aux étudiants d'être sereins, de se donner ce temps de construction d'un nouveau projet» explique Maryline Janiaud, chargée d'insertion professionnelle au service OSE.
Ces jeunes conservent leur statut d'étudiant et bénéficient toujours de leurs bourses et de leurs logements Crous.
Le dispositif  semble porter ses fruits car de nombreux étudiants ont trouvé une filière qui leur correspond, tandis que d'autres ont pris un an de césure pour approfondir leur projet ou préparer des concours.
Ce fut un tremplin pour Suzie Pierron, 20 ans, jeune fille en service civique assignée à la logistique et à la communication. Après un an de prépa en physique chimie à Strasbourg et deux ans en licence de mathématiques à Besançon, le choix de son orientation reste aussi compliqué. «Cette année de service civique pourra m'aider à structurer mon projet professionnel en parallèle à mes études» explique-t-elle.
Cette année, les responsables du dispositif espèrent une nouvelle fois assurer leur mission et orienter les nouveaux étudiants désemparés. Une tâche ardue, mais réalisable !

Cyrielle Le Houezec
Le départ d'une nouvelle vie étudiante
Franck Touré, 19 ans, bac S en poche, a réalisé un semestre de licence sciences et techniques avant de s'intéresser au dispositif d'aide à la réussite de l'Université de Franche-Comté, découvert grâce aux professionnels de l'orientation. Il est désormais fier d'avoir pu en bénéficier : «Suivre le dispositif c'est chercher un projet à construire, s'investir. C'est tout ce que je j'attendais».
S'orienter, c'est aussi être informé et se connaître : le jeune homme, aujourd'hui en première année de licence Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives), a trouvé sa voie dans le sport où il s'épanouit. Très vite, ses activités sportives se sont intensifiées. Parmi elles, la danse contemporaine, qu'il pratique à la maison de quartier de Palente à Besancon.
Chargé de médiation et de communication en service civique à l'association sportive la Francaise de Besancon, Franck s'est servi de l'aide à la réussite comme départ d'une nouvelle vie étudiante.
«Ce service devrait être mis en place dès le lycée pour que chacun puisse trouver la voie qui lui correspond» explique le garçon pour qui l'orientation reste un sujet primordial.
Nouvelles responsabilités, nouvel avenir, le dispositif semble tenir ses promesses.

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

24 heures dans le supérieur


février 2018
L’académie de Besançon ppropose à tous les élèves de 1re des journées d'immersion dans les établissements du supérieur. Un rendez-vous d'orientation conçu par l’Onisep et le rectorat et permettant une immersion complète dans la vie étudiante du 26 au 30 mars. Une manière concrète et efficace de découvrir une formation postbac pour les lycéens volontaires ! Inscription possible jusqu'au 7 mars. Infos, onisep.fr

‘’Entrer dans le sup après le bac pro’’


décembre 2017
L'Onisep vient de publier ce guide régional, diffusé aux élèves de terminale professionnelle de l'Académie de Besançon. Il donne les informations sur l’orientation dans le supérieur après le bac pro et sur l’insertion professionnelle. Cette publication est également téléchargeable sur le site onisep.fr.

"Un CAP pour un métier"


avril 2017
Ce guide régional de l'Onisep, diffusée aux élèves de 3e Segpa de l’académie de Besancon et à celles et ceux qui souhaitent s’informer et s’orienter vers une formation qualifiante de niveau V, est paru. Il est possible de le télécharger ici.

Après la 3e


février 2017
La nouvelle édition du guide annuel diffusé par l'Onisep auprès des élèves de l'académie de Besançon est parue. Elle permet de préparer la rentrée 2017. Elle est téléchargeable gratuitement sur onisep.fr

Réseau IJ


décembre 2016
Le réseau information jeunesse accueille les jeunes pour une recherche d’orientation ou une connaissance des métiers, soit en autonomie, soit accompagné d’un documentaliste. Les dossiers du CIDJ leur permettent par exemple de découvrir quel métier exercer en fonction de leurs centres d’intérêt. En complément utile, chaque dossier apporte des infos sur les tendances de recrutement à venir. Un classeur complémentaire, celui qui concerne l’organisation des études avec des conseils ayant pour objectif d’aider à répondre à la question "pour quelles études suis-je fait(e) ?". Il décrit les possibilités selon la situation de chacun. Il permet de se représenter en quelques minutes le secondaire, le professionnel et technologique, le supérieur. Ces dossiers en accès libre sont également consultables sur cidj.com
Voir tout