décembre 2018

Le Pac des Ouches, incubateur de projets artistiques et culturels

Faire vivre les arts et l’initiative citoyenne ? A Nevers, le Point d'animation concertée le fait. En donnant en particulier aux jeunes l’occasion de faire du journalisme.
Photo AÎt Belkacem

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Journalisme citoyen, musique, danse, chant, cinéma… A Nevers, le Pac des Ouches se présente comme un panel d’ateliers où la création et l’expression artistique sont bienvenues. «Le Pac des Ouches est un lieu qui permet aujourd’hui l’émergence de pratiques artistiques et culturelles des jeunes aux alentours de Nevers. C’est un lieu d’échange et de partage» explique Nadia Rabhi, coordinatrice de la mission d’intérêt général. Créé à l’initiative de Pierre Bérégovoy, ancien maire de Nevers et premier ministre français, le Pac est actif depuis 1989 dans la rue des Ouches. Fruit d’un partenariat de la Ville de Nevers et de la Fédération des œuvres laïques (FOL), le Pac dispose d’équipements à la pointe de la nouveauté : studios d’enregistrements, salles de répétitions pour les spectacles, studios de communication. Un vivier artistique qui amène chaque année près de 3000 personnes, habituées, ou ponctuelles, le tout dans la gratuité. De nombreux professionnels et intervenants viennent chaque semaine encadrer les ateliers pour transmettre de façon ludique et intéressante leurs savoirs.  C’est dans cette ambiance chaleureuse que le Pac reçoit régulièrement de nombreuses expositions de peintures d’artistes locaux, et contribue à faire découvrir l’art aux plus jeunes.

   Le journalisme citoyen
   à l’honneur


Une organisation purement locale ? Pas seulement. Avec la venue de personnalités telles que Robert Badinter, les participants de l’atelier «Journalisme citoyen» ont pu mettre en pratique leurs connaissances sur ce métier. Des reportages, entre autres internationaux, en Hongrie, Roumanie, Bulgarie ou encore Allemagne sur le thème des réfugiés  ont été organisés les années précédentes. «Par ces voyages, nous voulons montrer à la jeunesse qu’elle peut avoir la possibilité de se mouvoir en Europe et de rencontrer d’autres populations. C’est une expérience très enrichissante» poursuit la coordinatrice. Qui dit journalisme citoyen, dit participation à la semaine internationale des droits humains qui se déroule chaque année à Nevers. Les conférences et débats organisés sont autant d’événements que doivent couvrir les journalistes en herbe. Bien que la presse écrite soit le point fort des ateliers, la radio est également utilisée. Les jeunes sont mis à l’honneur régulièrement sur les ondes de la station lycéenne BAC FM. Des sessions de formations plus ou moins diverses  sont organisées ponctuellement. Fabrication d’un press book, réalisation de photos, de reportages audio ou écrits permettent une première approche du métier, sans compétition. Un bon moyen de favoriser et de développer l’expression écrite et orale, toujours utiles pour toute future vie professionnelle. Dans cet esprit, les participants ont pu concourir au prix de l’éloquence, organisé le 8 décembre à Nevers. Pluridisciplinaire, familial, le Pac des Ouches est un lieu créateur et propulseur d’initiatives jeunesse.

Cyrielle Le Houezec
Pac des Ouches
Point d'animation concertée
rue des Ouches
58000 Nevers
0386614267

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Restos du coeur


janvier 2019
Jusqu'au 31 mars, la carte Avantages jeunes invite ses détenteurs à aider les plus démunis en faisant un don matériel aux Restos du coeur. Un double geste puisque ce don (jeu, jouet, equipement pour bébé, soin du corps, vêtement enfant) sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

116 006


décembre 2018
Le numéro d’aide aux victimes qui permet à toute personne qui s’estime victime d’une infraction (atteintes aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats) ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel de manière anonyme. Les Français à l’étranger y ont accès en composant le 0033180523376. Le 116 006 est gratuit ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an, de 9 h à 19 h. Ses missions sont d’accueillir et diriger toutes les victimes vers le réseau associatif d’aide aux victimes et les services spécialisés, mais également de diriger les victimes d’actes de terrorisme et d’accidents collectifs vers les numéros et structures d’information et de prise en charge spécialement mis en place par les pouvoirs publics.

Médi'coeur


novembre 2018
Dans le cadre d'un projet scolaire de mini-entreprise, des élèves de 3e du collège Abel-Minar à Tonnerre se sont lancés dans l'élaboration de Médi'coeur, avertisseur de prise de médicaments. Un projet solidaire en faveur des personnes âgées, sur lequel ils planchent 3 h par semaine.

Banque alimentaire cherche bénévoles


mai 2018
La Banque alimentaire permet d’apporter des produits de nécessité aux plus démunis mais aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, elle a besoin de bénévoles participant au ramassage, au tri, au conditionnement, à la distribution, en particulier pendant l’été puisque les entrepôts continuent de fonctionner. Contacts et renseignements, B de Franche-Comté 0381809606.

Lutte contre la discrimination


janvier 2018
Une question sur la discrimination ?
A Besançon, la mission lutte contre les discriminations saura vous répondre. Elle tient des permanences au centre Nelson Mandela (13 avenue de l’Ile-de-France) le 1er mardi de chaque moi de 17 h à 19, à la maison de quartier de Montrapon Fontaine-Ecu (1 place Pierre de Coubertin) le 1er mercredi de chaque mois de 9 h 30 à 11 h 30 et à la MJC du quartier de Clairs-Soleils (67 E rue de Chalezeule) le 1er mercredi de chaque moi de 16 h à18 h.
Voir tout