décembre 2018

Le Pac des Ouches, incubateur de projets artistiques et culturels

Faire vivre les arts et l’initiative citoyenne ? A Nevers, le Point d'animation concertée le fait. En donnant en particulier aux jeunes l’occasion de faire du journalisme.
Photo AÎt Belkacem

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Journalisme citoyen, musique, danse, chant, cinéma… A Nevers, le Pac des Ouches se présente comme un panel d’ateliers où la création et l’expression artistique sont bienvenues. «Le Pac des Ouches est un lieu qui permet aujourd’hui l’émergence de pratiques artistiques et culturelles des jeunes aux alentours de Nevers. C’est un lieu d’échange et de partage» explique Nadia Rabhi, coordinatrice de la mission d’intérêt général. Créé à l’initiative de Pierre Bérégovoy, ancien maire de Nevers et premier ministre français, le Pac est actif depuis 1989 dans la rue des Ouches. Fruit d’un partenariat de la Ville de Nevers et de la Fédération des œuvres laïques (FOL), le Pac dispose d’équipements à la pointe de la nouveauté : studios d’enregistrements, salles de répétitions pour les spectacles, studios de communication. Un vivier artistique qui amène chaque année près de 3000 personnes, habituées, ou ponctuelles, le tout dans la gratuité. De nombreux professionnels et intervenants viennent chaque semaine encadrer les ateliers pour transmettre de façon ludique et intéressante leurs savoirs.  C’est dans cette ambiance chaleureuse que le Pac reçoit régulièrement de nombreuses expositions de peintures d’artistes locaux, et contribue à faire découvrir l’art aux plus jeunes.

   Le journalisme citoyen
   à l’honneur


Une organisation purement locale ? Pas seulement. Avec la venue de personnalités telles que Robert Badinter, les participants de l’atelier «Journalisme citoyen» ont pu mettre en pratique leurs connaissances sur ce métier. Des reportages, entre autres internationaux, en Hongrie, Roumanie, Bulgarie ou encore Allemagne sur le thème des réfugiés  ont été organisés les années précédentes. «Par ces voyages, nous voulons montrer à la jeunesse qu’elle peut avoir la possibilité de se mouvoir en Europe et de rencontrer d’autres populations. C’est une expérience très enrichissante» poursuit la coordinatrice. Qui dit journalisme citoyen, dit participation à la semaine internationale des droits humains qui se déroule chaque année à Nevers. Les conférences et débats organisés sont autant d’événements que doivent couvrir les journalistes en herbe. Bien que la presse écrite soit le point fort des ateliers, la radio est également utilisée. Les jeunes sont mis à l’honneur régulièrement sur les ondes de la station lycéenne BAC FM. Des sessions de formations plus ou moins diverses  sont organisées ponctuellement. Fabrication d’un press book, réalisation de photos, de reportages audio ou écrits permettent une première approche du métier, sans compétition. Un bon moyen de favoriser et de développer l’expression écrite et orale, toujours utiles pour toute future vie professionnelle. Dans cet esprit, les participants ont pu concourir au prix de l’éloquence, organisé le 8 décembre à Nevers. Pluridisciplinaire, familial, le Pac des Ouches est un lieu créateur et propulseur d’initiatives jeunesse.

Cyrielle Le Houezec
Pac des Ouches
Point d'animation concertée
rue des Ouches
58000 Nevers
0386614267

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Maison de l’Europe


avril 2019
Centre d’information et de ressources sur l’Union européenne, la Maison de l’Europe a pour mission de mieux faire connaître l'Union européenne, ses institutions, ses programmes et financements, son actualité. Elle la réalise au moyen de documentation disponible sur ses 2 sites de Besançon et Dijon mais aussi d’actions diverses notamment en milieu éducatif : interventions dans les écoles, expositions, simulations de parlement européen avec les élèves…
Maison de l'Europe en Bourgogne-Franche-Comté : 26 D rue de la République à Besançon (0381212955) et 37 boulevard  de la Trémouille à Dijon (0380306788), bfc-europe.eu.

"Fabriques citoyennes BFC"


avril 2019
Les "Fabriques citoyennes BFC" sont une initiative du réseau information jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté qui sensibilise, chaque année sous une forme différente, les élèves de la région aux discriminations. Elles sont soutenues par la DRDJSCS de Bourgogne-Franche-Comté.

Fabriques citoyennes 2019 : 19 films


avril 2019
19 établissements scolaires ont décidé de participer aux "Fabriques ciotyennes" cette année. Leurs élèves ont réalisé 19 documentaires à base d'archives sur les personnalités issues de l’immigration suiantes :
Lycée professionnel des métiers Vauban (Auxerre) : François Solano, footballeur, résistant, potier et maire.
Lycée professionnel Jouffroy d’Abbans (Baume-les-Dames) : Amor Hakkar, cinéaste.
Lycée des métiers Denis Diderot (Bavilliers) : Raymond Forni, homme politique.
Lycée Louis Pergaud (Besançon) : Fatima Demougeot, ouvrière.
Lycée Ledoux (Besançon) : Rassoul Altamirov, lutteur.
Collège Herriot (Chenôve) : Sonia Rolland, miss France.
Lycée agricole Granvelle (Dannemarie-sur-Crête) : Naemon Rahal, musicien.
Collège Maurice Genevois (Decize) : Evariste Hitayezu, prêtre.
Lycée des métiers Hyppolite Fontaine (Dijon) : Yan Pei Ming, peintre.
Lycée Simone Weil (Dijon) : Encarnacion Fuentes, ouvrière.
Collège Carnot (Dijon) : Yan Pei Ming, peintre.
Lycée professionnel Jacques Prévert (Dole) : Carole Desmarais, peintre.
Collège Louis Pergaud (Faverney) : Jean Morossof, immigré russe.
Collège Albert Jacquard (Lure) : Kiffin Yates Rockwell, aviateur.
Lycée Germaine Tillon (Montbéliard) : Dita Parlo, actrice.
Lycée technique Alain Colas (Nevers) : Aspirante Lisette, résistante.
Collège Pasteur (Saint-Rémy) : les tirailleurs algériens.
Lycée Pré Saint Sauveur (Saint-Claude) : Rosine Schiari, résistante.
Lycée les Haberges (Vesoul) : Enzo Franchi, marchand ambulant.
Pour voir les films, des ciné-rencontres sont organisées dans la région. Infos sur lesfabriquescitoyennes-bfc.fr

Habits responsables


février 2019
A Besançon, l'organisme de psychiatrie citoyenne les Invités au festin ont ouvert une nouvelle boutique de vêtements neufs responsables et solidaires : «Fil&Cie, boutique porteuse de sens» rassemble des marques de vêtements engagées et des accessoires upcyclés fabriqués sur place. S'ajoutant aux autres activités d’insertion sociale et citoyenne de personnes en souffrance psychique, elle permet de créer des emplois pour ces personnes en proposant au public des jeans en coton bio, des créations "Made in sens" et des produits textiles issus de récupération. Boutique ouverte 42 rue de Belfort du mardi au samedi. +infos

Restos du coeur


janvier 2019
Jusqu'au 31 mars, la carte Avantages jeunes invite ses détenteurs à aider les plus démunis en faisant un don matériel aux Restos du coeur. Un double geste puisque ce don (jeu, jouet, equipement pour bébé, soin du corps, vêtement enfant) sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Voir tout