décembre 2018

«L’environnement, question primordiale pour notre génération»

Récupérer des vêtements usagés dans tout le Territoire de Belfort, puis les recycler en totebag, c’est l’objectif de l’association «Be clothe» créée cet été par des lycéens belfortains.
Photo Simon Daval
«L’environnement, question primordiale pour notre génération»

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«L’idée du recyclage de vêtements m’est venue après avoir vu des vidéos sur YouTube montrant les quantités de déchets provoqués par la surconsommation de vêtements» raconte Léo, lycéen en terminale au lycée Sainte-Marie. De là, naît son envie de passer à l’action pour un projet durable et solidaire. Il prend alors contact avec les couturiers d’Inser-vêt, basés à Belfort. «L’association met en place des ateliers et chantiers d’insertion pour les personnes sans emploi qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles», précise-t-il.
Il est rejoint dans son projet par sept amis de son lycée. Le but ? Installer des bennes dans des collèges et lycées du Territoire de Belfort (10 au total aujourd’hui) pour permettre de récolter des vêtements, puis de les transformer en objets textiles. «Au début, nous avions pour projet de réaliser des trousses, des sacs de sport, mais c’état trop compliqué au niveau des matières, alors nous nous sommes concentrés sur la confection de «totebag» (sac en toile)», racontent les jeunes bénévoles de l’association Be clothe. Poches de jeans, foulards, manteaux, pulls, chutes… «Tous les vêtements qui ne peuvent pas être réutilisés» sont transformés sur place à l’atelier de couture d’Inser-vêt.

   «Nous sommes
   tous concernés»


Les membres Be clothe vendent leurs sacs en toile (à partir de 10 €) grâce au bouche à oreille, ou lors de boutiques éphémères. Ce fut le cas l’année dernière au marché de Noël de Strasbourg ou encore cette année au chalet des associations (les 12, 23 et 29 décembre) du Mois givré de Belfort. L’argent récolté permet ainsi l’achat de kits scolaires aux enfants d’Haïti via l’association humanitaire «Un enfant par la main». Début décembre, 200 sacs avaient déjà été vendus. 
«On doit agir, nous jeunes, pour essayer de faire changer les choses» déclare Léo. «L’environnement, c’est une question primordiale pour notre génération. Si à notre âge, nous n’agissons pas pour la planète, alors qui le fera ? Nous sommes tous concernés et nous essayons à notre petite échelle, d’apporter notre contribution», ajoute Élodie. Le groupe d’amis intervient même dans certaines classes (lycées et collèges) pour sensibiliser au recyclage et pour changer le regard des jeunes sur l’insertion professionnelle.«Le public est favorable à notre discours du fait, notamment, que le projet soit porté par des jeunes comme nous», confient-ils. De quoi rassurer l’équipe qui recherche d’autres bénévoles pour reprendre le flambeau l’année prochaine.

SD
En savoir plus
facebook

instagram

beclothe.pro@gmail.com

Be clothe est présent au Mois givré de Belfort les 12, 23 et 29 décembre

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Nettoyage nature


décembre 2018
Des jeunes de Besançon ont décidé d’assainir les berges du Doubs. Un projet soutenu par le Clap. A lire ici.

Doubs : prix-jeune de l'engagement 2018


décembre 2018
Pour la 3e fois, le Département du Doubs et la Société des membres de la Légion d’honneur ont remis le prix-jeune de l’engagement "Les chemins de l’honneur" à 3 lauréats :  Heidi-Marie Moyne (1er prix), 20 ans, d'Ornans accompagne régulièrement 6 enfants handicapés de sa commune. Elle a récemment travaillé à la Mairie d’Ornans pour financer un voyage humanitaire au Maroc. Mégane Bongay (2e prix), 24 ans, de Vermondans est pompier volontaire et a participé à l’accouchement d’un petit garçon dans une ambulance. Killian Bruot (3e prix), 21 ans, de Besançon est jeune joueur du Besançon hockey club et jeune sapeur-pompier.

Olympiades des métiers 2018


décembre 2018
L'équipe régionale Bourgogne-Franche-Comté a participé avec succès aux finales nationales des Olympiades des métiers (du 29/11 au 1/12 à Caen) : 4 médailles d'or, 7 d'argent, 4 de bronze et 16 médaillons d'excellence décernés aux jeunes ayant obtenu au moins 500 points sur 600. Ces Olympiades servent à valoriser les métiers en regroupant les meilleurs jeunes dans un concours de pratique. Les 4 médaillés d'or de la région : Théo Jeanroy en horticulture, Roman Bizouard en cycle et motocycle, Arnaud Marandet en tôlerie-carrosserie et l'équipe Adrien Ambrosini / Clément Durandeau / Romain Guenard en intégrateur robotique. +infos

L'info des ados : liens entre générations


novembre 2018
A la rentrée 2018, une équipe de France 3 Bourgogne-Franche-Comté a accompagné une classe de 4e du collège Victor Hugo (Besançon) dans la réalisation d'un reportage sur les liens intergénérationnels. Un sujet choisi par les élèves eux-mêmes, au moment de  la Semaine Bleue consacrée aux personnes âgée. L'info des ados, à voir ici.

"Rivières : Les sentinelles du réchauffement"


octobre 2018
Nicolas Caussanel et Marlène Devillez, kayakistes de niveau international, ont décidé de profiter de leur passion pour alerter au sujet du réchauffement climatique et de l'état des rivières. Ils se lancent dans la réalisation d'un film documentaire, "Rivières : Les sentinelles du réchauffement". Ils ont lancé un crowdfunding pour mener à bien leur projet. Pour y contribuer, c'est ici.
Voir tout