décembre 2018

Olympiades des métiers : 31 médailles pour la Bourgogne-Franche-Comté !

L’équipe de Bourgogne-Franche-Comté s’est hissée à la quatrième place des régions lors des finales nationales des Olympiades des métiers (Caen, 29 nov. – 1er déc.)
Photo Vincent Arbelet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Au pied du podium… En glanant la bagatelle de 31 médailles, l’équipe de Bourgogne-Franche-Comté a réalisé l’une de ses plus belles moissons lors des finales nationales des Olympiades des métiers. Nos jeunes bourguignons et francs-comtois ont su porter haut les couleurs de leur région !
Ils ramènent notamment quatre médailles d’or. Arnaud Marandet s’est imposé dans la catégorie tôlerie-carrosserie. Tout comme Roman Bizouard, vainqueur «surprise» dans sa catégorie cycle et motocycle : «Le moment des résultats a été très long. Je n’y croyais pas. Mon coach non plus. Ils annoncent la médaille de bronze : ce n’est pas moi. La médaille d’argent : non plus. Ce sont alors les plus longues secondes de ma vie. Et là, j’entends «Bourgogne-Franche-Comté» ! Médaille d’or, incroyable. C’est une porte énorme qui s’ouvre sur mon avenir, une carte VIP pour rentrer dans n’importe quel garage !» 
Direction la Russie pour les finales internationales !
Théo Jeanroy a également rapporté l’or de Normandie, dans la catégorie horticulture : «J’ai fait la différence dans l’épreuve de création d’un mur végétal. C’était un mur végétal pour l’extérieur. Il y avait des plantes d’intérieur qu’il ne fallait surtout pas mettre. Beaucoup sont tombés dans le piège. Cette médaille d’or, c’est une grande récompense au vu des entraînements que j’ai effectués ces derniers mois.» La quatrième médaille d’or est revenue à l’équipe composée d’Adrien Amorosini, Clément Durandeau et Romain Guenard dans la catégorie intégrateur-robotique. Les candidats vont désormais guetter avec attention la composition de l’équipe de France qui sera chargée de représenter notre pays aux finales internationales, qui auront lieu à Kazan (Russie) du 22 au 27 août 2019.
-------------------------
Le palmarès 

Médaille d’or :
• Théo JEANROY en horticulture
• Adrien AMOROSINI / Clément DURANDEAU / Romain GUENARD en intégrateur robotique
• Roman BIZOUARD en cycle et motocycle
• Arnaud MARANDET en tôlerie-carrosserie

Médaille d’argent :
• Léo MARANDET et Corentin VUILLEMIN en aménagement urbain et réseaux de canalisations
• Maximilien BARON en charpente
• Félicien CREVOISIER en ébénisterie
• Kévin JOYEUX en plâtrerie et construction sèche
• Alexis CHARTON en administration des systèmes et réseaux informatiques
• Damien CHARPENTIER en boulangerie
• Corentin AUBRY en sommellerie

Médaille de bronze :
• Adrien MOSER et Antoine SUIRE en jardiniers-paysagistes
• Jihad TALEB en tournage
• Théo GRANGE en aide à la personne
• Dorian PAUTOT en peinture automobile

Médaillon d’excellence (distinction décernée aux jeunes ayant obtenu une note supérieure à 500 points sur 600) :
• Leeroy MARCHETTI et Anthony BOSCH en construction béton armé
• Quentin BESANCON en couverture métallique
• Florian NICOD en installation électrique
• Timothée BINI en maçonnerie
• Thomas CHABEUF en menuiserie
• Elias BIGUEURE en métallerie
• Nicolas COUTANT en plomberie-chauffage
• Guillaume TOUBIN en chaudronnerie
• Thomas PAUTHIER en DAO-dessin industriel
• Thibault COLIN en soudage
• Aurélie CUENOT en métiers de la propreté
• Philippe MINET en prothèse dentaire
• Mélissa AVRILLA en soins esthétiques
• Paul BILBOT en cuisine
• Emilien CLEMENT en service en salle
• Thomas STRUB en maintenance des matériels
En photo
Adrien Amorosini, Clément Durandeau et Romain Guenard ont remporté la médaille d’or dans la catégorie intégrateur-robotique. 

Apprentissage : rejoignez la communauté !


Les chiffres parlent d’eux même : aujourd’hui, sept apprentis sur dix ont un emploi dans les six mois qui suivent la fin de leur cursus. Oui, l’apprentissage, ça marche ! Et nos 31 médaillés aux Olympiades des métiers sont nos meilleurs ambassadeurs. Samedi 16 mars 2019,  une grande journée portes ouvertes des centres de formation d’apprentis (CFA) de la Région est organisée sur tout le territoire. Une cinquantaine d’établissements seront ouverts entre 9 h et 16 h 30. Boucher, coiffeur, informaticien … mais aussi médiateur culturel, banquier ou encore ingénieur-qualité. Plus de 400 métiers sont aujourd’hui proposés en apprentissage en Bourgogne-Franche-Comté. L’apprentissage est ouvert accessibles jusqu’à 30 ans.
+infos

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

France 3 et jeunes agriculteurs


octobre 2018
Alice Cunchon et Caroline Guignard font partie des 8 étudiants agricoles suivis au long de leur cursus par Isabelle Brunnarius, journaliste de France 3, dans le cadre d’un documentaire programmé pour 2019. Tourné avec des jeunes de Levier et Dannemarie-sur-Crête, il sera accompagné d’un livre et d’une expo photo. Pour Alice, «il est important pour nous de parler d’agriculture et d’agroécologie. Notre génération est à un tournant». «On nous a suivis pendant 2 ans en cours, chez nous, en stage relate Caroline. C’est intéressant pour faire connaître notre métier et nos études».

Plan santé


septembre 2018
Le gouvernement annonce une réorganisation des formations de santé. Mesure la plus importante, la suppression dès 2020 du numerus clausus qui instituait depuis 1971 un quota d'étudiants autorisés à passer en 2e année. Mais la sélection ne sera pas annulée pour autant : un numerus apertus définira un nombre minimal de places que les universités pourraient faire varier à la hausse en fonction de leurs capacités et des besoins locaux. Des procédures sélectives en fin de 1re, 2e et 3e années seront instaurées dans le cadre de la création de nouvelles licences universitaires pour maintenir «l’excellence de la formation des étudiants». Parmi les autres mesures du plan santé figure la création de 4 000 postes d’assistants médicaux pour aider les médecins à préparer les patients, prendre en charge des actes simples ou assurer le suivi des rendez-vous.

Ecole de la 2e chance


mars 2018
L’Ecole de la deuxième chance du Territoire de Belfort a pour objectif d'aider les jeunes sortis du système scolaire sans qualification à s'insérer dans la société et à trouver un emploi durable. Chaque jeune bénéficie d'un accompagnement personnalisé pour construire son projet professionnel qui est le fil conducteur d'un programme de formation se déroulant en alternance entre l'école et l'entreprise. L'Ecole accueille des filles et des garçons de 18 à 25 ans sans qualification professionnelle, sortis du système scolaire depuis plus d'un an, motivés pour changer leur situation actuelle. Infos E2C90, 17 bis faubourg de Lyon, 90000 Belfort (03 84 27 58 67, e2c90.org).

Résultats des lycées


mars 2018
L'Education nationale a mis en ligne le classement des lycées en fonction de la réussite au bac mais aussi du parcours scolaire des élèves dans les établissements. L'idée est en effet d'évaluer la capacité d'une école à accompagner les élèves et à leur apporter connaissances, méthodes, etc. Le ministère prend soin de préciser que «si un lycée présente une valeur élevée pour un indicateur, c’est peut-être dû au fait qu'il a reçu de bons élèves, dotés de bonnes méthodes de travail, qui ont pu obtenir le baccalauréat sans effort particulier de sa part». Cela dit, les résultats sont consultables ici.

Recrutement pour la banque


mars 2018
Le CFPB, école supérieure de la banque, annonce 230 postes de formation en alternance à pourvoir dans la région (Besançon, Belfort, Dijon, Mâcon, Auxeerre), et 3000 en France. Ouverts aux moins de 30 ans de niveaux bac à bac+4, ils permettent de préparer BTS, licence pro ou master et de devenir conseillier clientèle, chargé d'affaires, conseiller patrimonial. Infos.
Voir tout