septembre 2017

«On fait très vite des économies»

L’édition 2017-2018 de la carte Avantages jeunes est en vente depuis le 1er septembre. Marylou, 23 ans, de Levier et Nicolas, 20 ans, de Champlive, s'en servent depuis 5 ans. Autant dire qu’ils sont convaincus de son utilité.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Marylou : «On achète un bouquin avec le bon d’achat, on va une fois à la Citadelle et la carte est déjà remboursée, donc on ne peut qu’en être satisfait ! Je l’utilise pour mal de choses comme le ski, les musées, le ciné. Elle permet de faire des découvertes, notamment sur le plan culturel et donne des idées de sorties qu’on n’aurait peut être pas eues autrement. Par exemple, j’ai vu récemment la grotte d’Osselle. J’ai toujours la carte avec moi mais pas le livret. Quant à l’espace personnel, je n’en avais pas entendu parler avant, mais il a l’air utile aussi».

Nicolas : «C’est une carte qu’on amortit plutôt très vite, donc on est certain d’être gagnant. Je n’ai pas fait le calcul mais je pense qu’au minimum c’est 50 euros d’économies. Je m’en sers pas mal, pour la culture, le ciné, la restauration… Feuilleter le livret donne des idées et il m’arrive de faire des choses que je n’aurais pas faites. Cette année par exemple, j’ai participé au voyage à Paris pour 10 euros. C’est difficile de trouver des critiques à formuler. Les espace personnels ne sont peut-être pas assez mis en avant, du coup on ne connaît pas alors qu’il y a d’autres avantages. Et le visuel, le côté comics, c’est quand même pour les plus jeunes. Mais ce n’est pas ça qui m’empêche de l’utiliser !»
Carte Avantages jeunes
Valable pour tous les moins de 30 ans.
En vente 8 euros dans le réseau Information jeunesse et de nombreux points de vente (voir sur avantagesjeunes.com)
Six éditions territoriales : Besançon haut Doubs, Jura, Haute-Saône, Montbéliard, Belfort, édition suisse "Bejune" (Jura, Jura Bernois, Neuchâtel).
Chaque carte donne droit à des avantages permanents, des avantages uniques, des avantages ponctuels en plus toute l'année sur les espaces personnels.

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Le service civique ?


octobre 2017
Laura, en service civique au Crous de Besançon : «J’ai développé beaucoup de compétences organisationnelles. J’ai fait passer des entretiens individuels à des étudiants qui cherchaient des emplois. Cela m’a permis de me développer personnellement : j’ai gagné en confiance en moi.»
Rémi, en service civique à la Ville de Besançon : «Mon service civique m’a permis de retrouver le contact humain que je n’avais plus en restant sans activités.Grâce à lui, je fais des rencontres et je me réinsère dans le monde du travail. Je touche à beaucoup de domaines et j’organise des évènements dont je ne connaissais même pas l’existence et auxquels je n’aurais jamais eu l’idée de participer. Je découvre même mieux la ville dans laquelle je vis actuellement.»
Angélique, en service civique au Grand Besançon (service environnement) et étudiante en Master de Psychologie : «Mon service civique me permet de voir un autre domaine que celui dans lequel je suis plongée depuis quatre ans. Même si ce n’est pas en rapport direct avec mes études, je travaille sur l’accompagnement au changement des individus en faveur de l’environnement. Cela m’ouvre d’autres portes et d’autres perspectives auxquelles je n’avais jamais pris le temps de penser.»
Voir tout