octobre 2005

Petits jobs, petits plus pour une vie d'étudiant

Où trouver des petits boulots qui peuvent aider à financer les années d’études ? Quelques pistes.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
L’aide à domicile
Les organismes d'aide à domicile ont à intervenir à toute heure et peuvent donc avoir besoin de personnel complémentaire les week-ends ou en soirée. Il en va ainsi de l'Assad Besançon-Pontarlier (Accompagnement, soins, services à domicile) qui travaille pour les personnes âgées, malades ou handicapées. "Nous recrutons des étudiants surtout l'été mais cela arrive aussi l'année en complément de nos salariés, pour les week-ends ou pour des travaux ponctuels confirme Pascale Limousin, directrice des ressources humaines. D'ailleurs nous recevons des CV toute l'année". Embauchés en CCD ou CDI, ils sont rémunérés selon la convention collective du secteur, ce qui leur vaut un Smic horaire. "Nous avons plutôt des étudiants en santé et travail social, des gens de l'IRTS par exemple, car ils ont le profil adéquat. Par contre nous n'avons pas beaucoup d'étudiants en médecine alors qu'on est dans leur domaine d'activité…Mais il nous arrive aussi d'avoir des étudiants en lettres ou en droit pour les interventions qui ne demandent pas de compétences spécifiques comme le portage de repas. L'intérêt est que les étudiants souhaitent souvent travailler aux moments où il nous est problématique de mobiliser des salariés. Or nous avons de plus en plus de demandes d'interventions les samedis, dimanches et en soirée". A tel point que l'Assad envisage de revoir complètement ses plannings et de recruter des étudiants qui prendraient en charge les besoins de week-end. Pour les candidats, deux atouts offrent un avantage indéniable : avoir une expérience dans ce domaine, posséder un véhicule. 
Contacter directement les organismes d’aide à domicile de votre localité. Secteur proche : le service à domicile dont les organismes proposent aux particuliers des prestations de ménage, bricolage, jardinage, etc. 

L’animation 
Toujours très prisée par les jeunes, l'animation reste un secteur où les possibilités d'’embauches sont nombreuses, l’été mais aussi lors de chaque période de vacances ou encore les mercredis. Chaque année, il sont près de 50000 à obtenir le Bafa (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur), condition suffisante mais pas forcément nécessaire pour encadrer des centres de vacances ou de loisirs. Devant le manque chronique d'animateurs, de nombreux organismes sont effectivement contraints de faire appel à des jeunes non titulaires du Bafa. Ce diplôme coûte en moyenne entre 700 et 900 €. Des participations financières du ministère de la jeunesse et des sports, de la Caf voire de certains organismes peuvent être sollicitées par les jeunes afin de diminuer le coût de départ. A noter toutefois que pour s'inscrire à une formation Bafa, il est impératif d'avoir minimum 17 ans.  Pour décrocher un job d'animateur, adressez-vous directements aux associations organisatrices de séjours, mais aussi aux comités d'entreprises, mairies, dans les centres information jeunesse. Si vous êtes titulaire du Bafa, n'oubliez pas de le mentionner dans votre lettre de motivation. Concernant la rémunération, l'animation n'offre pas des salaires mirobolants puisqu'en moyenne un animateur perçoit une indemnité journalière d'environ 22 € (nourri/logé) en centre de vacances avec hébergement.  Enfin si encadrer des enfants ou des adolescents ne suscite en vous qu'un intérêt modéré, sachez que les centres de vacances recrutent également du personnel de service (cuisinier, plongeur…).

Arbitre
L'arbitrage, pour peu qu'on en ait le goût, offre un bon moyen de gagner un peu d'argent de poche, les rencontres ayant lieu le week-end (éventuellement en semaine pour ceux qui veulent aussi arbitrer les matches universitaires). Au plus bas niveau, ce n'est pas faramineux puisqu'un arbitre de district en foot ou d'honneur en hand reçoit 23 euros, ajouté aux frais de déplacement (respectivement 0,26 et 0,24 euros du km). Mais dans le foot par exemple, bon nombre d'arbitres officient durant le week-end une fois sur la touche (14 euros en district) et une fois au centre : sur un mois, on peut donc arriver à 150 euros d'indemnités. Evidemment, plus on monte dans la hiérarchie, plus ces dernières sont élevées. Dans le hand, on atteint 39 euros en prénational. Dans le rugby, elles s'échelonnent de 40 euros pour les matches cadets, juniors et la touche à 350 euros pour la première division professionnelle. Dans le foot, on est à 35 euros en division d'honneur puis 110 et 210 en CFA2 et CFA, jusqu'à… 2300 euros en Ligue 1. Mais c'est plutôt anecdotique car il n'y a que 6 arbitres fédéraux en Franche-Comté (officiant à partir du CFA2) et il faut s'y prendre tôt pour atteindre ces niveaux. Enfin en basket, le tarif régional s'applique suivant le nombre de kilomètres entre le domicile de l'arbitre et le lieu du match. Il va de 32 euros pour moins de 20 km à 100 euros pour les plus longues distances.
Infos complémentaires auprès des ligues régionales : foot : 03.81.99.36.00; hand : 03.81.88.56.03, basket : 03.81.53.01.89, rugby : 03.81.81.07.65. Sans oublier que tous les sports utilisent des arbitres... 

Correspondant de presse 
Vous avez un goût prononcé pour l'écriture, un intérêt tout particulier pour le sport ou la vie locale, alors n'hésitez pas et devenez correspondant de presse. Il n'est pas rare en effet que nos quotidiens régionaux, que ce soit l'Est Républicain ou le Progrès, recherchent pour leurs différentes rubriques de nouveaux pigistes. Pour alimenter les pages consacrées à la vie locale, les deux quotidiens ont crée un réseau de correspondants censés suivre au jour le jour l'actualité du ou des villages dont ils ont la charge. Quant à la charge de travail, elle dépend bien évidemment de l'importance, en terme de population, de la zone géographique que vous aurez à couvrir. La rédaction des sports fait, elle aussi, régulièrement appel à de jeunes pigistes susceptibles de travailler le week-end et de retranscrire en quelques lignes le scénario des rencontres auxquelles ils ont assisté. Un "job" qui peut satisfaire tous les passionnés de sport et éventuellement faire naître quelques vocations.  Question rémunération, les correspondants sont généralement payés à la pige. Leur salaire étant calculé en fonction du nombre d'articles parus dans le journal.  

Receveur  d'autoroute
Installé aux postes de péages des autoroutes, le receveur perçoit le montant du péage et informe, à l'occasion, les automobilistes. Si les possibilités d'embauche à l'année sont pratiquement nulles pour un étudiant, les sociétés d'autoroute sont en revanche très actives sur le marché de l'emploi à chaque période de vacances scolaires, histoire de suppléer leur propre personnel et de gérer au mieux l'important flux d'automobilistes. A noter enfin que ces sociétés recherchent des jeunes susceptibles d'assurer l'entretien des aires d'autoroutes.
Contact : Autoroutes Paris - Rhin - Rhône, Zac Valentin, 25048 Besançon cedex.

Dans l’enseignement
Secteur traditionnel d'activité salariée des étudiants, la surveillance dans les établissements scolaires a subi récemment des petits liftings, à commencer par la dénomination : on dit maintenant assistant d'éducation ou assistant pédagogique, ce qui a toujours plus d'allure que "pion". Autre changement notoire, les postes sont ouverts à tout le monde, sans limite d'âge, à seule condition d'avoir le bac. "Mais nous recommandons aux chefs d'établissements de privilégier les étudiants" dit-on au rectorat de Besançon. Car si le recrutement est en flux constant et que l'on peut donc postuler à tout moment, il y a bousculade au portail : le site du rectorat rassemble actuellement près de 4000 candidats. Pour postuler, rien de plus simple : il suffit de déposer sa candidature et son CV par Internet sur ac-besancon.fr, en formulant des vœux de secteur géographique et de type de mission. Cette dernière a été étendue : il ne s'agit plus seulement d'encadrer et surveiller les élèves hors et en internat mais aussi d'apporter une aide dans le domaine des nouvelles technologies ou de participer aux activités culturelles, sportives, sociales et éducatives. Certains sont chargés de l'accueil, l'intégration et l'accompagnement des élèves handicapés (ce sont les auxiliaires de vie scolaire, dispensés de bac s'ils ont une expérience d'au moins 3 ans dans l'aide à l'intégration des handicapés en qualité d'emploi jeune). Enfin, depuis le 1er octobre, des assistants pédagogiques sont recrutés exclusivement pour le soutien scolaire des élèves en difficulté. Dans ce dernier cas, il s'agit d'étudiants possédant au moins une licence. Quels que soient ces postes, ce sont les chefs d'établissements qui recrutent. Aussi conseille-t-on, après le dépôt de la candidature sur le site, de faire directement la démarche (CV, lettre, relance téléphonique) dans les établissements de la zone où l'on souhaite exercer. Dernières précisions : on privilégie les propositions de mi-temps aux étudiants pour leur permettre de mener au mieux leur cursus universitaire et la base de rémunération est de 980,98 euros nets mensuels.   
Précisions complémentaires sur ac-besancon.fr.  Dans le même secteur : l'enseignement laïc privé recrute également des surveillants et du personnel administratif. Pour postuler, il faut formuler une demande par annonce sur le site fneplc.fr. Celle-ci sera validée moyennant l'envoi d'un chèque de 16 euros.       

La vente
Que ce soit dans la grande distribution pour des jobs de caissier, les magasins spécialisés comme Décathlon ou Brico Stock ou encore les petits et moyens commerces de centres-villes, les métiers de la vente sont toujours un plan à étudier. Pour postuler, il faut faire du porte-à-porte et s'adresser directement aux commerçants ou gérants des établissements. Même chose pour le travail de serveur : faire le tour des bars est le moyen le plus direct de trouver. Mais aussi consulter les annonces de l’ANPE et des journaux.

Sapeur-pompier volontaire
On peut devenir sapeur-pompier volontaire dès 16 ans et rejoindre un corps qui représente 85 % des pompiers français. Les volontaires exercent à côté d'une autre activité mais on leur demande de pouvoir se libérer à tout moment en cas d'alerte ainsi qu'une parfaite condition physique. Ils participent également à des entraînements et des tours de garde. Les vacations horaires du service vont de 6,74 à 10,13 euros nets en fonction du grade. Par la suite, lorsqu'il cesse son activité, l'ancien pompier peut recevoir une allocation de vétérance, en fonction de ses années de service. Autre avantage pour les jeunes, on parle de prendre en compte les formations et expériences acquises comme volontaire dans la validation de certains diplômes. Pour intégrer les sapeurs-pompiers, il faut posséder l'AFPS (attestation de formation aux premiers secours) puis satisfaire aux conditions de recrutement d'ordres médicals et physiques (à voir avec les services d'incendie et de secours de votre département). Ensuite, l'engagement est de 5 ans renouvelables jusqu'à 55, voire 60 ans. Enfin il faut savoir que si les sapeurs-pompiers manquent de volontaires, c'est beaucoup plus vrai à la campagne que dans les grandes villes. 
Infos auprès des directions départementales des services d'incendie et de secours. Dans le Doubs : 10 chemin de la Clairière, les Montboucons, 25042 Besançon cedex (03.81.85.36.00). Dans le Jura : 100 rue des Gentianes, BP844, 39008 Lons-le-Saunier cedex (03.84.87.08.18). En Haute-Saône : rue Jean Bernard Derosne, BP5, 70001 Vesoul cedex (03.84.96.76.00). Dans le Territoire de Belfort : 4 rue Romain Rolland, 90000 Belfort (03.84.58.78.00).

Hôtellerie, restauration, bars... 
L'hôtellerie-restauration est un gros secteur pourvoyeur de jobs étudiants, en particulier l'été et au moment de toutes vacances scolaires mais aussi tout au long de l'année. Directeur de TSO, agence de recrutement et de placement spécialisée en tourisme, hôtellerie et restauration, Thierry Sancey en témoigne : "L'été, on aide pas mal d'étudiants à trouver des jobs mais il y a aussi beaucoup d'offres au cours de l'année. Des demandes de plongeurs, il y en a tous les soirs. Les extras pour les mariages ou autre ne sont pas rares. Et c'est un secteur où il n'est pas rare qu'on nous appelle au dernier moment pour un besoin imprévu". L'avantage pour les étudiants est qu'une fois le CV déposé, il intègre le vivier de TSO qui y puise selon les appels des professionnels et les disponibilités de chacun. Comme l'hôtellerie et la restauration sont des métiers en tension, pourvoyeurs d'emploi, les opportunités sont fréquentes. "Il faut aussi souligner que la profession a beaucoup changé et que l'image négative que l'on en garde n'est plus d'actualité" souligne Thierry Sancey.  

Où chercher ?
Pour trouver un job, il est toujours utile de suivre les pistes classiques, à commencer par les agences d'intérim. Mais aussi les petites annonces des journaux, les agences de l'ANPE, le réseau Information Jeunesse (offres de jobs sur jeunes-fc.com) ou des lieux de recrutement spécialisés. Enfin, la Smereb Ose, spécifiquement adressé aux étudiants, propose quelques offres de jobs à Besançon (22 rue Ronchaux, 03.81.83.14.51) et à Belfort (3 rue Metz Juteau, 03.84.55.02.95) moyennant un droit d'accès de 25 euros pour les adhérents Smereb et 40 pour les autres.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Aide à domicile


février 2019
Eliad, organisme spécialisé dans l’aide à domicile, recrute pour des missions de remplacement, notamment pendant les vacances scolaires de Pâques et d’été, dans le Doubs et en Haute-Saône. Profils : être majeur. Permis de conduire, véhicule, formation préalable dans l’aide à la personne sont des atouts. Plus d’infos sur eliad-fc.fr. Pour postuler : recrutement@eliad-fc.fr.

Jobs d'été avec CEI


mai 2018
Grâce à son réseau de partenaires, le Centre d'échanges internationaux dispose de nombreuses propositions de jobs d'été à l'étranger : l'animation en centres de vacances à l'étranger mais aussi la restauration à Londres, le tourisme en Islande, l'exploitation agricole sont des exemples de lieux et thèmes alliant expérience professionnelle découverte. Renseignements, 0140511185
CEI work, travel & study
.

Animateurs périscolaires


mai 2017
La Ville de Besançon recrute 450 animateurs périscolaires pour la rentrée. Ils auront pour mission d'encadrer des groupes d’enfants avant et après l’école (matin, midi, après-midi et mercredi midi) et leur proposent des activités à caractère éducatif favorisant le bien-être et le développement. Les titulaires du Bafa ou équivalent seront recrutés en priorité. Pour les personnes sans qualification, la Ville offre la possibilité de se former au Bafa gratuitement. Un animateur travaillant les 4 temps d’accueil gagne environ 600 € par mois.
Consulter l'’offre 

Evénementiel sportif


mars 2016
Amaury sport organisation met en place de multiples événements sportifs internationaux dont le plus connu est le Tour de France. A chaque occasion, elle recrute. C'est autant de possibilités de jobs saisonniers pour les jeunes : aso.fr

Parkings et stations-service


mars 2016
Idées jobs. Les fonctions principales de l’agent d’exploitation de parking sont de surveiller les entrées et sorties des piétons et véhicules, d’assister les clients, de contrôler les encaissements, de participer à l’entretien, d’assurer la sécurité des personnes et des installations. Démarchez les grands hôtels, les aéroports, les gares et les sociétés gestionnaires de parkings (vincipark.comq-park.freffia.frsags.fr). Les stations-service ouvertes le week-end ou en soirée font appel à une main-d’œuvre complémentaire. Démarchez-les directement. Vous pouvez aussi contacter les enseignes présentes sur les aires d’autoroute : autoroutes.fr, aprr.fr
Voir tout