octobre 2017

Pour l’EVEIL des jeunes

En cette rentrée, la Région lance un nouveau dispositif "enveloppe pour la vie, l’épanouissement et l’implication des lycéens" (EVEIL), visant à soutenir les projets des lycées à destination de leurs élèves.
Photo Région Bourgogne-Franche-Comté, David Cesbron

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
La Région se mobilise pour la vie lycéenne. Illustration avec EVEIL, nouveau dispositif éducatif simple, équitable et dynamique d’accompagnement de projets péripédagogiques portés par les établissements secondaires se rapportant à des thèmes prioritaires pour les élus. Chaque établissement peut ainsi proposer de un à six projets maximum par année scolaire, en lien avec les thèmes suivants : citoyenneté, laïcité, droits, discriminations et solidarités ; éducation artistique, culturelle, scientifique ; environnement, développement durable, économies alternatives, lutte contre le gaspillage alimentaire ; santé, prévention des conduites à risques ; presse, médias, réseaux sociaux ; devoir de mémoire ; ouverture à l’international ; relation école-entreprise, découverte des milieux professionnels et des  métiers.

   Devenir des citoyens

«Le partage, les découvertes, l’ouverture aux autres et les passions sont essentiels pour s’épanouir et construire son avenir. C’est pourquoi nous soutenons et encourageons les dispositifs éducatifs qui apprennent à nos jeunes à entrer dans la vie active et à devenir des citoyens. Avec le dispositif  EVEIL, nous voulons toucher avec un nouveau règlement d'intervention tous les lycéens de Bourgogne-Franche-Comté, externes comme internes, en voie générale, professionnelle et agricole. Nous souhaitons aussi faciliter l'accès à ce dispositif aux lycées éloignés des grands centres culturels», explique Stéphane Guiguet, vice-président de la Région en charge des lycées.
Ce dispositif remplace les programmes qui ont existé jusqu’en juin 2017 en Bourgogne (subventions "projets périscolaires" : projets de séjours à l’étranger via le programme ELBE, projets éducatifs, projets en éducation artistique et culturelle, projets prévention-santé, projets de culture scientifique) et en Franche-Comté (dispositif Appui à la vie lycéenne).
Pour l’année 2017-2018, les lycées peuvent envoyer leurs projets (2 par thème) jusqu’au 6 avril 2018 uniquement par courriel à : eveil@bourgognefranchecomte.fr
En savoir plus
Informations sur bourgognefranchecomte.fr rubrique guide des aides

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

79000


octobre 2017
C'est à peu près le nombre de postes de services civiques disponibles sur le site dédié. Environ 2500 sont proposés en Bourgogne-Franche-Comté.

Brevet d'initiation aéronautique


octobre 2017
Comme chaque année depuis 40 ans, l'Ecole d'aviation de Besançon La Vèze propose des cours gratuits de formation au BIA dans certains  lycées et colléges ainsi que dans ses locaux. Les cours dispensés par des bénévoles professionnels de l'aéronautique sont une premiere porte ouverte aux 1200 carriéres en relation avec l'aéronautique.
Pour ceux qui souhaitent devenir navigants, pilotes de ligne, des stages de formation pratique en vol se déroulent également sur l'aérodrome de La Veze pendant les vacances scolaires.
Ces stages comportent différents niveaux et sont ouverts aux jeunes de 12 à 21 ans. 2 jours:cours théoriques gratuits, 4 leçons en vol : 89 euros. 3 jours:cours théoriques gratuits, 6 leçons en vol : 120 euros. Semaine compléte préparation LAPL (light aircraft pilot licence) avec cours théoriques, simulateur de vol, leçons en vol, culture aéronautique générale .:480 euros. Infos, domergueaviation@yahoo.fr, 0381815082

APB


septembre 2017
Après l'annonce du gouvernement de revoir le fonctionnement du système d'admission postbac dès 2018, au tour de la Cnil (commission nationale de l'informatique et des libertés) d'exiger que l'algorithme d'affectation soit revu. Une intervention qui suit les polémiques liées au trop grand nombe de non-affectations et au tirage au sort opéré pour certaines filières.

Numerus clausus


juin 2017
On le sait, cette expression signifie que le nombre de places pour entrer en formation dans le secteur médical est limité. Pour l'année prochaine, elles sont globalement en très légère hausse. Médecine : 8 124 places (+ 478 places par rapport à 2016-2017). Chirurgie dentaire : 1 199 places (identique). Pharmacie : 3 105 places (+ 10 places). Sage-femme : 1 000 places (- 5 places). Kinésithérapeute : 2 756 places (+ 63 places).

En cas d'échec au bac


juin 2017
Les candidats n’ayant pas validé leur baccalauréat sont autorisés à se réinscrire dans leur établissement et peuvent demander à bénéficier de la conservation de leurs notes égales ou supérieure à 10.
Voir tout