février 2018

Premier coup du Collectif Haïku

"1,2,3 décembre" a donné le coup d’envoi d’une programmation culturelle hors des sentiers battus proposée par une toute nouvelle association bisontine.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Association d’artistes bisontins créée en novembre dernier, le collectif Haïku, propose une offre culturelle éclectique, participative, décalée, qui suit une arithmétique nouvelle.
Pourquoi Haïku ? Parce qu’il s’agit d’une poésie à la forme très encadrée – 3 vers de 5,7 et 5 pieds – pour un fond très libre. «Il s’agit pour nous de sortir du cadre. Nous n’avons pas de style prédéfini, nous proposons diverses formes artistiques dans des lieux inattendus, inutilisés» explique le président Corto Boss.
Premier événement organisé dans le quartier Battant, 1,2,3 décembre a permis de faire passer l’association de 10 à 300 adhérents. Comment ? En faisant adhérer tous les visiteurs. «L’idée est de nous permettre de construire une communication pas uniquement autour de Facebook mais via une newsletter envoyée par mail aux adhérents. Cela permet d’avoir plus de contenus et un rythme plus lent calé sur les saisons, dans l’esprit Haïku» poursuit Corto.
Si des points peuvent être améliorés, ce premier événement reste une réussite pour le collectif qui a proposé une programmation riche mêlée de musique, danse, photo et autres moments créatifs ou récréatifs sur 3 jours. Parmi le public, il y avait bien sûr les amis du collectif mais aussi des riverains étonnés et des badauds curieux. «Le dimanche, il y avait beaucoup d’enfants et c’est un public que nous voulons toucher. Il y avait un côté kermesse mais avec des contenus pointus».
A quand un 2e événement ? Un dimanche 4 bien sûr ! «Pour le moment le mois n’est pas fixé mais ce sera un dimanche 4. Nous aimerions produire un livre regroupant les haïkus créés pendant l’atelier organisé lors de "1,2,3 décembre". Nous réfléchissons aussi à de nouvelles formes de participation du public. A l’avenir, nous projetons de mettre en place un système de crowdfounding direct. Par exemple, le public pourrait participer à la réalisation d’un fanzine. Et repartir avec à la fin de l’événement».

Katia Mairey

En photo
De g. à dr. : Corto Boss (président), Clément Porte (bénévole), Delphine Fresard (relation médias), Sabrina Mellikeche (atelier écriture et musique), Faustine Labeuche (secrétaire, responsable partenariats artistiques), Antoine Passard (bénévole).


Contact et newsletter par mail à lecollectifhaiku@gmail.com

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Nettoyage nature


décembre 2018
Des jeunes de Besançon ont décidé d’assainir les berges du Doubs. Un projet soutenu par le Clap. A lire ici.

Doubs : prix-jeune de l'engagement 2018


décembre 2018
Pour la 3e fois, le Département du Doubs et la Société des membres de la Légion d’honneur ont remis le prix-jeune de l’engagement "Les chemins de l’honneur" à 3 lauréats :  Heidi-Marie Moyne (1er prix), 20 ans, d'Ornans accompagne régulièrement 6 enfants handicapés de sa commune. Elle a récemment travaillé à la Mairie d’Ornans pour financer un voyage humanitaire au Maroc. Mégane Bongay (2e prix), 24 ans, de Vermondans est pompier volontaire et a participé à l’accouchement d’un petit garçon dans une ambulance. Killian Bruot (3e prix), 21 ans, de Besançon est jeune joueur du Besançon hockey club et jeune sapeur-pompier.

Olympiades des métiers 2018


décembre 2018
L'équipe régionale Bourgogne-Franche-Comté a participé avec succès aux finales nationales des Olympiades des métiers (du 29/11 au 1/12 à Caen) : 4 médailles d'or, 7 d'argent, 4 de bronze et 16 médaillons d'excellence décernés aux jeunes ayant obtenu au moins 500 points sur 600. Ces Olympiades servent à valoriser les métiers en regroupant les meilleurs jeunes dans un concours de pratique. Les 4 médaillés d'or de la région : Théo Jeanroy en horticulture, Roman Bizouard en cycle et motocycle, Arnaud Marandet en tôlerie-carrosserie et l'équipe Adrien Ambrosini / Clément Durandeau / Romain Guenard en intégrateur robotique. +infos

L'info des ados : liens entre générations


novembre 2018
A la rentrée 2018, une équipe de France 3 Bourgogne-Franche-Comté a accompagné une classe de 4e du collège Victor Hugo (Besançon) dans la réalisation d'un reportage sur les liens intergénérationnels. Un sujet choisi par les élèves eux-mêmes, au moment de  la Semaine Bleue consacrée aux personnes âgée. L'info des ados, à voir ici.

"Rivières : Les sentinelles du réchauffement"


octobre 2018
Nicolas Caussanel et
Marlène Devillez, kayakistes de niveau international, ont décidé de profiter de leur passion pour alerter au sujet du réchauffement climatique et de l'état des rivières. Ils se lancent dans la réalisation d'un film documentaire, "Rivières : Les sentinelles du réchauffement". Ils ont lancé un crowdfunding pour mener à bien leur projet. Pour y contribuer, c'est ici.
Voir tout