juin 2018

Quatre cents élèves du monde entier à Vesoul

Ils viennent des établissements français de l’étranger et se retrouvent du 12 au 16 juin pour les Jeux internationaux de la jeunesse : dcompétitions sportives amicales, échanges et découvertes culturelles.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Eugénie, Fannie et Aubin disent attendre avec impatiences les Jeux internationaux de la jeunesse. En classe de seconde et de quatrième en Haute-Saône, ils font partie des 41 "jeunes reporters" volontaires pour assurer la couverture de l’événement. «Ca va donner du peps à la fin d’année» assure Aubin.
Les Jij se déroulent à Vesoul à partir du 12 juin, date à laquelle élèves de seconde et quatrième sont déjà en vacances ou en roue libre. Les reporters vont se partager les taches pour produire articles, photos, vidéos, dessins de presse. Pour trouver leurs sujets et leurs angles, ils auront devant eux 416 jeunes de 27 pays réunis pour des compétitions sportives conviviales, mais aussi des ambassadeurs prestigieux invités pour l’occasion tels le cycliste Thibaut Pinot, le motard Stéphane Peterhansel, la kayakiste Marlène Devillez ou le champion paralympique Julien Casoli.
Les Jij sont un projet commun de l’Union national du sport scolaire et de l’Association des établissements français à l’étranger (l'édition 2018 est soutenue par l'académie et la Région). Ils sont organisés chaque année depuis 2011 dans le but de développer la pratique sportive dans les lycées à l’étranger, trop éloignés les uns des autres pour participer régulièrement à des rencontres sportives telles que l’UNSS en organise en France. Se déroulant alternativement en France et à l’étranger, ils ont aussi pour but de faire découvrir une région.
«A l’annonce de la ville, certains sont allés voir sur internet et ont cru qu’il s’agissait de Vesoul en Australie» sourit Aurélie Besson, responsable des relations médias et protocolaires de l’UNSS. Les 3 garçons et 3 filles invités de chaque lycée sauront au moins situer la Haute-Saône. «Ce seront des jeux 100 % nature» assure Aurélie Besson «Ils permettront à ces jeunes vivant dans le monde entier de découvrir le département». A leur programme, escalade, jungle run, plongée, paddle, kayak, natation, etc. «Mais ce qui est intéressant, c’est aussi de pouvoir discuter des gens du monde entier. Quatre cents jeunes ensemble dans la bonne humeur et une ambiance festive ne peuvent que donner lieu à des découvertes mutuelles, des rencontres, des amitiés». Pour avoir vécu d’autres édition, Aurélie Besson assure que de ce point de vue les Jij sont un succès. «On voit les échos sur les réseaux sociaux. On voit que l’événement est attendu avec impatience. L’an dernier, des jeunes de Dakar ont appris à faire du vélo pour pouvoir participer».

SP
En savoir plus
jeuxinternationauxjeunesse.org

facebook

twitter

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

105


avril 2018
C'est le nombre de Bourguignons-Francs-Comtois qui sont partis avec les dispositifs Stages monde et Eurodyssée en 2017. Ils se sont rendus dans 30 destinations différentes.

"Deux nanas chez Bouddha"


juin 2017
Pauline et Tiffany sont 2 jeunes franc-comtoises ayant le projet de partir en mission humanitaire en Birmanie dans un monastère bouddhiste. Leurs missions seront principalement l’aide au bon fonctionnement du monastère autogéré par les moines, l’aide à la communauté locale, les travaux divers et l’enseignement de l’anglais aux plus jeunes. Pour le mener à bien, elles organisent des collectes de dons, par exemple le 10 juin au marché de Champagnole, place de la Mairie et le 11 au vide-grenier de Champagnole organisé par l'association Emal, parking de l'Intermarché. Besoins (non exhaustifs) : habits légers pour enfants de 5 à 15 ans (pas de short ni de débardeurs en raison de leur religion), matériel éducatifs, jeux et ballons. En savoir plus : facebook ; projet.

Voir tout