février 2018

Sur la bonne route

Le Franc-Comtois d’adoption Romain Seigle a trouvé sa place dans le peloton cycliste pro, après avoir pleinement goûté aux subtilités du cyclo-cross et du VTT.
Photo Laurent Cheviet

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le coureur multicartes a effectué ses premiers tours de roue dans le grand monde lors du Tour du Limousin 2017, à 23 ans. Sans affolement, à l’image du jeune homme qu’il est, humble et structuré. «Après ma bonne saison 2017, j’ai disputé trois tours comme stagiaire sous les couleurs de la FDJ : Limousin, Poitou-Charentes et Doubs». Avec des impératifs, comme toujours en pareils cas : 1.se fondre illico dans le groupe ; 2.bosser pour l’équipe .3.se montrer si une opportunité se présente.  Missions accomplies, le téléphone a sonné trois  jours après et, au bout du fil, une info qui claque. «Bonjour Romain. Rendez-vous à Paris après-demain pour signer un contrat professionnel de deux ans.»
Une tuile en décembre (fracture du poignet à l’entraînement), deux stages d’hiver le long de la Costa Blanca, en Espagne, et un premier dossard accroché lors du Tour La Provence achevé à une méritoire 15e place ont lancé la saison du néo-pro. La carrière démarre, le rêve est en marche. «Je n’ai pas vraiment d’idole dans le vélo, mais j’admire un gars comme Tom Boonen. Sa personnalité, son palmarès… Si je pouvais aussi un jour gagner une étape de grand Tour ou une grande classique…»
Le programme top niveau du printemps, marqué par le mythique triptyque Amstel Gold Race - Flèche Wallonne - Liège Bastogne Liège, a de quoi donner la chair de poule à tout néophyte, mais Romain, qui sait qu’il ne s’engagera pas sur toutes les courses, ne se démonte pas et reste serein.

   Equipier, mais pas seulement

Dans le peloton amateur, Romain Seigle n’a pas forcément beaucoup gagné (une victoire d’étape lors de la SportBreizh), mais a su se montrer extrêmement régulier, quasiment toujours présent dans le final des courses. Pourtant, ses débuts sur la route, après un passé de touche-à-tout, datent d’il y a deux ans seulement. «J’ai commencé le vélo à 12 ans, à Vienne (Isère), comme mon père, ancien coureur amateur. J’avais bien tenté le karaté et le rugby mais avec mon physique de crevette, un peu compliqué…» Il demeure un poids plume, avec ses 63 kg pour 1,70 m, quand il s’engage avec l’AC Besançon avant d’opter pour le CC Etupes. «Physique, science de la course, j’ai tout appris pendant mes deux saisons là-bas».
Le vélo est un sport plus complexe qu’il n’y paraît. Protéger son leader, le maintenir à l’abri du vent, le remonter en tête du "paquet", descendre chercher des bidons à la voiture, préparer l’emballage final. L’Isérois veut maîtriser le boulot d’équipier. «2018 est une année de découverte  et d’apprentissage.  Je ne me mets pas la pression. On verra bien…».
Il sait aussi qu’il bénéficiera sans doute de quelques opportunités pour jouer sa propre carte, puisqu’il émarge dans la catégorie "puncheur". En attendant, Romain profite d’une indépendance relativement nouvelle dans son appartement de la banlieue bisontine, après 6 ans passés au pôle France VTT. Et savoure sa nouvelle condition de pro, aux côtés et surtout au service des stars locales Arthur Vichot et Thibaut Pinot («un gars sérieux qui ne se prend pas au sérieux et qui peut gagner un jour un Tour»). En espérant les rejoindre dans les palmarès.  

Christophe Bidal




Principales victoires
- Médaillé de bronze du championnat d'Europe de cyclo-cross juniors 2012
- Champion d'Europe de VTT  cross-country juniors 2012
- Tour de Moselle 2016 (route)
- 3e étape de la SportBreizh 2017 (route)

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Anouck Clément


août 2018
A 17 ans, la capitaine du club bisontin de Palente a participé en juin au championnat d'europe U18 de beach handball au Monténégro avant d'être l'une des 10 sélectionnées pour le mondial seniors le mois suivant à Kazan (Russie) où l'équipe de France a perdu 3 matches au 1er tour avant d'enchaîner sur 3 victoires en ronde de consolation. Bilan : 11e place lors des deux compétitions.

Nicolas Fleury


octobre 2017
Les premiers championnats du monde urban cycling UCI sont prévus du 8 au 12 novembre à Chengdu (Chine). Au programme, 3 disciplines : le mountain bike Eliminator (XCE), le trial et le BMX freestyle park. Parmi les sélectionnés de l'équipe de France figure le Bisontin Nicolas Fleury, 20 ans, dont nous avons parlé en 2015.

Tir à l'arc


janvier 2017
Encore une victoire pour Jean-Charles Valladont vainqueur de la coupe du monde indoor de tir à l'arc, qui se déroulait le week-end des 21 et 22 janvier à Nîmes.

Escrime


novembre 2016
Sensation pour Eva Lacheray (licenciée à l'Ascap de Montbéliard) lors de la coupe du monde de fleuret dames de St-Maur (4 au 6 novembre). Elle termine 14e, battant au passage la numéro 10 mondiale. Alors qu'elle n'a que 16 ans.

Equipe de France de voile contact 2


septembre 2016
Bravo à Charline Delay et Cindy Collot. Les 2 Franc-Comtoises championnes du monde de parachute (voile contact) en 2014 ont réussi l'exploit de conserver leur titre le 16 septembre 2016 à Chicago.
Voir tout