avril 2019

Un prix qui encourage l’engagement des jeunes

Depuis 3 ans, des jeunes du Doubs sont récompensés pour leurs actions. Une initiative de la société des membres de la Légion d’honneur, du Département et de l’association des Maires.
Photo Yves Petit
Un prix qui encourage l’engagement des jeunes Un prix qui encourage l’engagement des jeunes Un prix qui encourage l’engagement des jeunes

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«Les Chemins de l’honneur » récompensent trois jeunes du Doubs chaque année. Quelques centaines d’euros, quelques cadeaux mais pour la section départementale de la Société des membres de la Légion d’honneur, l’essentiel est ailleurs. «La volonté est de valoriser ces jeunes, de mettre en avant leur sens de l’engagement, de les faire connaître résume Jean-Claude Duverget. En espérant que leur réussite ait une valeur pédagogique et exemplaire».
Jean-Claude Duverget était président du comité de Besançon de la SMLH lors du lancement du prix. Une idée venue de Daniel Antony, membre à l’époque, président aujourd’hui. «"Les chemins de l’honneur", c’est assez simple : je trouvais que l’on parlait trop des jeunes qui cassent et pas assez de ceux qui font du lien, qui s’impliquent, qui s’engagent pour l’intérêt général. L’idée était de créer un prix pour les rendre visibles, de faire parler d’eux».
Le Département du Doubs a immédiatement répondu présent pour accompagner cette initiative, l’association des Maires du Doubs a suivi. Organismes rejoints cette année par les maires ruraux.
Un engagement pour l’engagement des jeunes dont se félicite Jean-François Robert, président de la section du Doubs de la SMLH. «Lors de la remise des prix 2018, j’ai été ravi d’entendre que la préfecture montrait de l’intérêt à cette initiative. Elle devrait nous rejoindre dans l’organisation du dispositif. C’est très très positif». Seul bémol à ses yeux, la baisse du nombre de candidatures passé de 20 en 2017 à 8 l’an dernier. Raison pour laquelle l’initiative est lancée plus tôt cette année. Les maires et associations du département peuvent soumettre des noms dès à présent.











En photo
1 - Remise des prix le 19 décembre au Conseil départemental.

2 - Les lauréats 2018 : Heidi-Marie Moyen (20 ans, Ornans), Mégane Bongay (24 ans, Vermondans), Killian Bruot (21 ans, Besançon).

Comment candidater
Le prix est dédié aux jeunes de 15 à 25 ans du département du Doubs qui ont une activité d’engagement ou mènent une initiative d’intérêt général. Mais ils ne peuvent candidater directement. Ils doivent être parrainés par un maire, une association, une gendarmerie, les services de secours. Ces derniers doivent remplir une fiche de candidature complétée par quelques lignes de motivation écrites par le jeune. Ces fiches sont envoyées à toutes les mairies, mais le cas échéant il est possible d’en demander une par mail à smlh.besancon@gmail.com. Les candidatures sont possibles dès à présent, jusqu’au mois d’octobre.

Lire aussi
Heidi-Marie Moyne, l'engagement naturel

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Habits responsables


février 2019
A Besançon, l'organisme de psychiatrie citoyenne les Invités au festin ont ouvert une nouvelle boutique de vêtements neufs responsables et solidaires : «Fil&Cie, boutique porteuse de sens» rassemble des marques de vêtements engagées et des accessoires upcyclés fabriqués sur place. S'ajoutant aux autres activités d’insertion sociale et citoyenne de personnes en souffrance psychique, elle permet de créer des emplois pour ces personnes en proposant au public des jeans en coton bio, des créations "Made in sens" et des produits textiles issus de récupération. Boutique ouverte 42 rue de Belfort du mardi au samedi. +infos

Restos du coeur


janvier 2019
Jusqu'au 31 mars, la carte Avantages jeunes invite ses détenteurs à aider les plus démunis en faisant un don matériel aux Restos du coeur. Un double geste puisque ce don (jeu, jouet, equipement pour bébé, soin du corps, vêtement enfant) sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

116 006


décembre 2018
Le numéro d’aide aux victimes qui permet à toute personne qui s’estime victime d’une infraction (atteintes aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats) ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel de manière anonyme. Les Français à l’étranger y ont accès en composant le 0033180523376. Le 116 006 est gratuit ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an, de 9 h à 19 h. Ses missions sont d’accueillir et diriger toutes les victimes vers le réseau associatif d’aide aux victimes et les services spécialisés, mais également de diriger les victimes d’actes de terrorisme et d’accidents collectifs vers les numéros et structures d’information et de prise en charge spécialement mis en place par les pouvoirs publics.

Médi'coeur


novembre 2018
Dans le cadre d'un projet scolaire de mini-entreprise, des élèves de 3e du collège Abel-Minar à Tonnerre se sont lancés dans l'élaboration de Médi'coeur, avertisseur de prise de médicaments. Un projet solidaire en faveur des personnes âgées, sur lequel ils planchent 3 h par semaine.

Banque alimentaire cherche bénévoles


mai 2018
La Banque alimentaire permet d’apporter des produits de nécessité aux plus démunis mais aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, elle a besoin de bénévoles participant au ramassage, au tri, au conditionnement, à la distribution, en particulier pendant l’été puisque les entrepôts continuent de fonctionner. Contacts et renseignements, B de Franche-Comté 0381809606.
Voir tout