avril 2019

Une éducation à la citoyenneté

Marie-Pierre Slemett est à l'origine des "Fabriques citoyennes BFC" au Centre information jeunesse de la Haute-Saône. Elle explique les orientations d'un dispositif destiné aux élèves selon une formule différente chaque année.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Les "Fabriques citoyennes", c’est quoi ?
Ce sont des actions de sensibilisation culturelle et d’éducation à la citoyenneté et à la lutte contre les discriminations, à destination des jeunes de 8 ans jusqu’à jeune adulte. Elles sont développées par le Réseau Information Jeunesse (IJ) régional autour, en particulier, de l'idée de vivre ensemble, du respect de l’autre et des différences. Le dispositif a débuté il y a deux ans, dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs avec la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion sociale de Bourgogne-Franche-Comté.

En quoi ça consiste ?
En tant qu’animateurs IJ, on a tout un panel de ressources pédagogiques pour intervenir en milieu scolaire ou extrascolaire. On répond aussi à la demande des établissements scolaires et structures. On peut par exemple concevoir des ateliers avec des intervenants. Chaque année, différents projets sont également mis en place avec le soutien de nombreux partenaires financiers et institutionnels. En 2016-2017, le projet portait sur la BD et la création par les élèves d’un comic strip autour des discriminations, avec l’auteur-illustrateur François Roussel. Pour cette deuxième année, le projet appelé «Histoire(s) en court» porte sur l’histoire de l’immigration en Bourgogne-Franche-Comté avec la réalisation par les élèves de courts métrages.

Quelle est la mobilisation des élèves ?
L’an passé, ils ont fabriqué eux-mêmes des outils de lutte contre les discriminations pour d’autres jeunes. Dans le cadre du projet cette année, ils travaillent beaucoup en autonomie, effectuent des recherches avec les archives INA et les descendants de ces personnalités. Ils font un vrai travail de devoir de mémoire, qui les touchent beaucoup. Il y a eu une prise de conscience.

Quel est l’intérêt ? Quels sont les objectifs ?
L’objectif est déjà de leur faire identifier l’ensemble des discriminations, de les amener à réfléchir et à comprendre ce qu’est un comportement discriminatoire. Le vecteur artistique et culturel suscite leur curiosité et c’est grâce à cela qu’ils vont avoir envie. Cette année, le ciné-rencontre à partir du film Le Brio d’Yvan Attal permet de travailler sur les représentations et les préjugés, et d’aborder les discriminations liées aux origines. On travaille aussi, dans le cadre du projet, avec le dessinateur de presse-illustrateur Rodho qui intervient dans les établissements sur les relations filles-garçons dans les médias. Le cœur de notre action est enfin de favoriser et valoriser l’expression des jeunes, c’est pour cela qu’on fait toujours des restitutions.

Recueilli par Estelle Chevassu
En photo
Pascal Blanchard, Marie-Pierre Slemett, Stéphane Kronenberger, instigateurs des "Fabriques citoyennes" 2018-2019.

En savoir plus
Les Fabriques citoyennes BFC sont une initiative du réseau information jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté qui sensibilise, chaque année sous une forme différente, les élèves de la région aux discriminations. Elles sont soutenues par la DRDJSCS de Bourgogne-Franche-Comté.

lesfabriquescitoyennes-bfc.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Maison de l’Europe


avril 2019
Centre d’information et de ressources sur l’Union européenne, la Maison de l’Europe a pour mission de mieux faire connaître l'Union européenne, ses institutions, ses programmes et financements, son actualité. Elle la réalise au moyen de documentation disponible sur ses 2 sites de Besançon et Dijon mais aussi d’actions diverses notamment en milieu éducatif : interventions dans les écoles, expositions, simulations de parlement européen avec les élèves…
Maison de l'Europe en Bourgogne-Franche-Comté : 26 D rue de la République à Besançon (0381212955) et 37 boulevard  de la Trémouille à Dijon (0380306788), bfc-europe.eu.

"Fabriques citoyennes BFC"


avril 2019
Les "Fabriques citoyennes BFC" sont une initiative du réseau information jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté qui sensibilise, chaque année sous une forme différente, les élèves de la région aux discriminations. Elles sont soutenues par la DRDJSCS de Bourgogne-Franche-Comté.

Fabriques citoyennes 2019 : 19 films


avril 2019
19 établissements scolaires ont décidé de participer aux "Fabriques ciotyennes" cette année. Leurs élèves ont réalisé 19 documentaires à base d'archives sur les personnalités issues de l’immigration suiantes :
Lycée professionnel des métiers Vauban (Auxerre) : François Solano, footballeur, résistant, potier et maire.
Lycée professionnel Jouffroy d’Abbans (Baume-les-Dames) : Amor Hakkar, cinéaste.
Lycée des métiers Denis Diderot (Bavilliers) : Raymond Forni, homme politique.
Lycée Louis Pergaud (Besançon) : Fatima Demougeot, ouvrière.
Lycée Ledoux (Besançon) : Rassoul Altamirov, lutteur.
Collège Herriot (Chenôve) : Sonia Rolland, miss France.
Lycée agricole Granvelle (Dannemarie-sur-Crête) : Naemon Rahal, musicien.
Collège Maurice Genevois (Decize) : Evariste Hitayezu, prêtre.
Lycée des métiers Hyppolite Fontaine (Dijon) : Yan Pei Ming, peintre.
Lycée Simone Weil (Dijon) : Encarnacion Fuentes, ouvrière.
Collège Carnot (Dijon) : Yan Pei Ming, peintre.
Lycée professionnel Jacques Prévert (Dole) : Carole Desmarais, peintre.
Collège Louis Pergaud (Faverney) : Jean Morossof, immigré russe.
Collège Albert Jacquard (Lure) : Kiffin Yates Rockwell, aviateur.
Lycée Germaine Tillon (Montbéliard) : Dita Parlo, actrice.
Lycée technique Alain Colas (Nevers) : Aspirante Lisette, résistante.
Collège Pasteur (Saint-Rémy) : les tirailleurs algériens.
Lycée Pré Saint Sauveur (Saint-Claude) : Rosine Schiari, résistante.
Lycée les Haberges (Vesoul) : Enzo Franchi, marchand ambulant.
Pour voir les films, des ciné-rencontres sont organisées dans la région. Infos sur lesfabriquescitoyennes-bfc.fr

Habits responsables


février 2019
A Besançon, l'organisme de psychiatrie citoyenne les Invités au festin ont ouvert une nouvelle boutique de vêtements neufs responsables et solidaires : «Fil&Cie, boutique porteuse de sens» rassemble des marques de vêtements engagées et des accessoires upcyclés fabriqués sur place. S'ajoutant aux autres activités d’insertion sociale et citoyenne de personnes en souffrance psychique, elle permet de créer des emplois pour ces personnes en proposant au public des jeans en coton bio, des créations "Made in sens" et des produits textiles issus de récupération. Boutique ouverte 42 rue de Belfort du mardi au samedi. +infos

Restos du coeur


janvier 2019
Jusqu'au 31 mars, la carte Avantages jeunes invite ses détenteurs à aider les plus démunis en faisant un don matériel aux Restos du coeur. Un double geste puisque ce don (jeu, jouet, equipement pour bébé, soin du corps, vêtement enfant) sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne-Franche-Comté.
Voir tout