août 2017

Vitalic invite au voyage sonore

Après les Eurockéennes, l’artiste dijonnais est de nouveau en concert dans la région : le 1er septembre à Dijon, le 30 à Besançon.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
L’un des privilèges des artistes d’une certaine notoriété est de pouvoir se permettre ce que d’autres auraient plus de mal à tenter sans s’exposer aux critiques. Sur sa 4e production long format, parue cette année, Vitalic débute par "El viaje" qui pioche directement chez Danyel Gérard (soit "Mélodie mélodie", 1978). Dix titres plus tard, l’album se termine par la reprise d’une lamentation signée Supertramp ("Don’t leave me now"). Cautions artistiques plutôt fragiles. Mais entre eux, l'album "Voyager" aligne une succession de hits en puissance qui confirment le Dijonnais comme l’un des plus éminents représentants de l’electro française. Références avouées de "Voyager" : les sons des années 80, le disco, Giorgio Moroder. «Je n’ai pas envie de faire deux fois le même disque» expliquait-il en évoquant cette nouvelle ambiance lors de son passage aux Eurockéennes le 8 juillet. En admettant que «ce n’est peut-être pas en France que quelqu’un comme Cerrone a été le plus reconnu».
Mais ces titres conservent la touche Vitalic, énergique et mélodique. "Waiting for the stars", "Levitation" ou "Lightspeed" font le bonheur du public clubber au cours d’une tournée lancée en début d’année. Les sons métronomiques se prêtent à ce «voyage cosmique».
«Cela fait longtemps que le disco est revenu à la mode estime Vitalic. Ses rythmiques droites, c’est un train qui avance. Elles se marient très bien avec les machines». Deux nouvelles occasions sont données au public local de participer à ce voyage sonore : le Vitalic ODC live qui passe par Dijon le 1er septembre (concert de rentrée, gratuit) et Besançon le 30 (dans le cadre de Détonation).



Vitalic ODC live
Concert de rentrée, 1er septembre à Dijon, gratuit

Détonation, du 28 au 30 septembre à Besançon, Rodia

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Catfish


mars 2016
Catfish, duo jurassien rock, s'active pour sortir son deuxième album "Dohyō" en octobre prochain. Pour le successeur de l'excellent "Muddy shivers", le groupe a opté pour une campagne de financement participatif via la plateforme Ulule. Contributions possibles à partir de 5 euros sur ulule.com/catfishofficiel

La grosse radio


janvier 2016
Une radio web à écouter en permanence qui en regroupe en réalité 3, puisque le site propose une radio rock, une metal et une reggae. Archivées, les émissions et les enregistrements live acoustique peuvent être réécoutées. Il est également possible de faire une recherche par artiste et de voter pour eux. Les musiciens peuvent également proposer leurs oeuvres. Enfin des jeux et des forums viennent agrémenter le site. Rendez-vous sur lagrosseradio.com

Musique à découvrir


octobre 2015
Adecouvrirabsolument.com est un site qui met l’accent sur des artistes émergents et/ou indépendants. Comme dans tous ceux de ce genre, il est composé de chroniques, de coups de pouce, d’interviews et de liens vers des musiciens ou des labels recommandables. Mais le plus d’“ada”, c’est la possibilité de se rendre compte sur pièce des talents mis en avant, par l’intermédiaire de compilations téléchargeables gratuitement. Les responsables en sont à leur 37e, fruit de leur veille musicale. Touche dominante, l’indie pop mélancolique.

Reggae à l'est


octobre 2015
Un site veut regrouper tout ce qui se chante, se dit, se fait autour du reggae dans le grand Est, de Strasbourg à Dijon, de Reims à Besançon. Il fédère les artistes et les programmeurs mais délivre également des infos, des actions et un agenda des concerts. Il y a de la musique et des vidéos mais aussi des articles sur la culture reggae. Objectifs : mieux médiatiser cette scène, renforcer les échanges et “prouver que le reggae dans le grand Est est plus que vivant”. reggae-est.fr

"Happiness" par Clotilde Moulin


octobre 2015
La chanteuse bisontine publie son 3e album qu'elle qualifie "d'histoire polyphonique d’un chagrin d’amour. C’est de la poésie plus que du texte, et du chant plus que de la chanson". Cet album ne sera pressé qu’à 1000 exemplaires, parmi lesquels une édition limitée de 50 exemplaires dont la pochette aura été imprimée en sérigraphie et numérotée à la main. Si vous souhaitez acquérir l’un d’eux, mieux vaut donc se manifester rapidement. La sortie est prévue début décembre, mais il est possible de la commander en prévente (envoyer un chèque de 10 euros par CD souhaité à Ofam productions, 27 rue Alfred Sancey, 25000 Besançon). Infos ici.
Voir tout