TOPO n°277



Télécharger TOPO n°277

dossiers précédents

Topo 276
La carte indispensable !

Topo 275
Pôle emploi digital

Topo 274
Spécial vélo

Topo 273
Permis de conduire : aides et conseils

Topo 272
Les élections en pratique

Topo 271
Apprentissage : parcours choisis

Topo 270
Agitateurs de mobilité

Voir tout
Topo 277, novembre 2017 Services (bien) compris
...Lire
«On nous donne de réelles responsabilités»
Rémi, Laura, Angélique et Nils ont effectué un service civique à Besan... Lire
«Une expérience enrichissante»
Quatre volontaires en service civique aux musées de Besançon témoignen... Lire
«Il ne faut pas faire un service civique pour gagner de l’argent»
Pauline Rouffet a été volontaire de septembre 2016 à avril 2017 à la M... Lire
«L’occasion de découvrir un secteur»
En début d’année 2017, le centre communal d’action sociale de Besançon... Lire
Le service civique en bref
Rappel des principes du dispositif destiné aux 16 - 25 ans.... Lire

express

79000


octobre 2017
C'est à peu près le nombre de postes de services civiques disponibles sur le site dédié. Environ 2500 sont proposés en Bourgogne-Franche-Comté.

Le service civique ?


octobre 2017
Laura, en service civique au Crous de Besançon : «J’ai développé beaucoup de compétences organisationnelles. J’ai fait passer des entretiens individuels à des étudiants qui cherchaient des emplois. Cela m’a permis de me développer personnellement : j’ai gagné en confiance en moi.»
Rémi, en service civique à la Ville de Besançon : «Mon service civique m’a permis de retrouver le contact humain que je n’avais plus en restant sans activités.Grâce à lui, je fais des rencontres et je me réinsère dans le monde du travail. Je touche à beaucoup de domaines et j’organise des évènements dont je ne connaissais même pas l’existence et auxquels je n’aurais jamais eu l’idée de participer. Je découvre même mieux la ville dans laquelle je vis actuellement.»
Angélique, en service civique au Grand Besançon (service environnement) et étudiante en Master de Psychologie : «Mon service civique me permet de voir un autre domaine que celui dans lequel je suis plongée depuis quatre ans. Même si ce n’est pas en rapport direct avec mes études, je travaille sur l’accompagnement au changement des individus en faveur de l’environnement. Cela m’ouvre d’autres portes et d’autres perspectives auxquelles je n’avais jamais pris le temps de penser.»
Voir tout