avril 2019

«Fabriques citoyennes» à Cosne-Cours-sur-Loire

Chaque année, le réseau IJ Bourgogne-Franche-Comté mène des actions de sensibilisation aux discriminations auprès des jeunes, grâce au soutien de la DRDJSCS (1). En début d’année, il a fait venir Khalid Hamdani dans la Nièvre.
«Fabriques citoyennes» à Cosne-Cours-sur-Loire «Fabriques citoyennes» à Cosne-Cours-sur-Loire

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Khalid Hamdani s’implique depuis longtemps dans la compréhension des discriminations. Il a créé l’institut Ethique et diversité, organisme de formation et de conseils aux entreprises privées et publiques dans la mise en œuvre de leur politique de lutte contre les discriminations et de promotion de la diversité. Ses analyses sont argumentées, écoutées et généralement convaincantes. Preuve encore le 17 janvier dernier à Cosne-Cours-sur-Loire. Son intervention autour de la projection du film «le Brio» a reçu un écho favorable auprès des jeunes – 130 lors de la projection le matin et 17 en atelier-débat.  Des lycéens et des jeunes en insertion professionnelle à la Mission locale et à l’Ecole 2e chance.
«Nous avons eu des retours largement positifs note Cécile Castan, directrice du Bij de la Nièvre et organisatrice de la rencontre. Il y a eu des effets immédiats. Lors du bilan du dispositif Garantie jeunes de la mission locale, les jeunes qui ont participé ont tous mentionné spontanément l’importance de cette journée. Elle leur a notamment permis de prendre conscience que pour être reconnu et avancer, il faut travailler, acquérir des compétences, montrer son sérieux». Ils ont compris que c’est plus important que les différences, dans une perspective d’insertion professionnelle.
Ces réactions des jeunes incitent les organisateurs à vouloir renouveler cette journée. Présents le 17 janvier, Michel Robquin, sous-préfet et David Simon, délégué de la préfecture à la politique de la ville ont apprécié le contenu d’une opération qui pourrait être reconduite, cette fois à Nevers.
En attendant, le réseau information jeunesse poursuit son action de sensibilisation, nommée «Fabriques citoyennes» : grâce à l’appui de la DRDJSCS, des jeunes de toute la région finalisent une série de films sur l’immigration.



(1)
Direction régionale et départementale Jeunesse, Sport et Cohésion sociale de Bourgogne-Franche-Comté.

En savoir plus
facebook les Fabriques citoyennes BFC

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Habits responsables


février 2019
A Besançon, l'organisme de psychiatrie citoyenne les Invités au festin ont ouvert une nouvelle boutique de vêtements neufs responsables et solidaires : «Fil&Cie, boutique porteuse de sens» rassemble des marques de vêtements engagées et des accessoires upcyclés fabriqués sur place. S'ajoutant aux autres activités d’insertion sociale et citoyenne de personnes en souffrance psychique, elle permet de créer des emplois pour ces personnes en proposant au public des jeans en coton bio, des créations "Made in sens" et des produits textiles issus de récupération. Boutique ouverte 42 rue de Belfort du mardi au samedi. +infos

Restos du coeur


janvier 2019
Jusqu'au 31 mars, la carte Avantages jeunes invite ses détenteurs à aider les plus démunis en faisant un don matériel aux Restos du coeur. Un double geste puisque ce don (jeu, jouet, equipement pour bébé, soin du corps, vêtement enfant) sera accompagné de repas financés par le Crédit Mutuel et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

116 006


décembre 2018
Le numéro d’aide aux victimes qui permet à toute personne qui s’estime victime d’une infraction (atteintes aux biens, aux personnes, accidents de la circulation, événements collectifs, attentats) ou d’une catastrophe naturelle d’être aidée par un professionnel de manière anonyme. Les Français à l’étranger y ont accès en composant le 0033180523376. Le 116 006 est gratuit ouvert 7 jours sur 7, 365 jours par an, de 9 h à 19 h. Ses missions sont d’accueillir et diriger toutes les victimes vers le réseau associatif d’aide aux victimes et les services spécialisés, mais également de diriger les victimes d’actes de terrorisme et d’accidents collectifs vers les numéros et structures d’information et de prise en charge spécialement mis en place par les pouvoirs publics.

Médi'coeur


novembre 2018
Dans le cadre d'un projet scolaire de mini-entreprise, des élèves de 3e du collège Abel-Minar à Tonnerre se sont lancés dans l'élaboration de Médi'coeur, avertisseur de prise de médicaments. Un projet solidaire en faveur des personnes âgées, sur lequel ils planchent 3 h par semaine.

Banque alimentaire cherche bénévoles


mai 2018
La Banque alimentaire permet d’apporter des produits de nécessité aux plus démunis mais aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, elle a besoin de bénévoles participant au ramassage, au tri, au conditionnement, à la distribution, en particulier pendant l’été puisque les entrepôts continuent de fonctionner. Contacts et renseignements, B de Franche-Comté 0381809606.
Voir tout