novembre 2018

Héloïse Meuley, chargée de mission en gérontologie

Après avoir travaillé au Pôle de gérontologie et d'innovation, elle a été recrutée au Réseau francophone des villes amies des aînés, basé à Dijon.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«Ce n'était pas une vocation de base de devenir chargée de mission en gérontologie. Les chemins m'ont menée sur cette voie et j'en suis très satsifaite». Héloïse a 25 ans et vient de Belfort. Après son master de sociologie vieillissement et société, elle a décroché un poste de chargée de mission au Pôle de gérontologie et d'innovation Bourgogne-Franche-Comté (1). Aujourd’hui, elle travaille pour le Réseau francophone des villes amies des aînés, à Dijon. 

Parcours
Lors de ma 3e année de licence de psychologie à Besançon, j'ai réalisé un stage aux côtés d'une psychologue intervenant dans une association d'aide à domicile. Cet univers m'a plu et je me suis dit «si psycho ça ne marche pas, j'essaierai dans cette branche». J'ai continué avec un master en sociologie, spécialité vieillissement et société pendant lequel j'ai effectué un stage au PGI. Ma mission principale consistait à organiser un défilé de mode, avec et pour les personnes âgées, en travaillant sur l'estime de soi. Au final, ça a évolué vers la construction d'une représentation théâtrale et artistique.

Les débouchés du master
Des métiers en lien avec l'étude des problématiques des personnes âgées, d'un point de vue économique et social, pour permettre d'adapter la société au vieillissement. Par exemple : sociologue, chargé d'études pour des collectivités, chargé de diagnostics pour l'agence régionale de santé...

Premier poste
Après mon stage, le PGI m'a proposé un CDD. Les missions étaient très variées donc c'était très intéressant : répondre à des appels à projets, organiser des événements, en faire la promotion, travailler avec des partenaires. J'ai participé entre autres à un cycle de conférences sur la dépression des personnes âgées dans lequel on faisait venir la compagnie "Les 3 sœurs" qui propose du théâtre participatif. Le principe : les acteurs jouent leurs scènes et à la fin, ils questionnent le public pour construire des fins possibles. On a aussi fait intervenir un médecin gériatre, une sociologue et les associations locales.

Bilan de cette expérience
C'est beaucoup de travail et parfois tu n'as pas le monde espéré. Mais quand tu vois les gens et ce que ça leur apporte tu en ressors satisfaite, tu sais pourquoi tu fais des choses. Aujourd'hui je suis plus sensible à la thématique et au public des personnes âgées, même si je l’étais forcément à la base. Mais aussi au public des aidants car on en parle très peu. Ils sont 8 millions à se consacrer à un proche, parfois à plein temps. Ça permet de voir que de nombreuses choses sont faites. Si des jeunes veulent se diriger dans cette voie je pense qu'il y aura des postes dans les collectivités qui se sensibilisent peu à peu à cette problématique. Ce ne sont pas des métiers auxquels on pense spontanément car ils ne sont pas visibles et pourtant ils sont très enrichissants.

Nouveau poste
Je commence comme chargée de développement au Réseau francophone des villes amies des aînés. Une association affiliée à l'Organisation mondiale de la santé, dont l'antenne nationale est basée à Dijon, qui met en valeurs les actions des pays francophones à destination des personnes âgées. Elle accompagne également les collectivités dans leurs démarches.

Recueilli par Mona Bouneb

Parcours
Licence de psychologie

Master de sociologie spécialité vieillissement et société

Pôle de gérontologie et d'innovation

Réseau francophone des villes amies des aînés

(1)
PGI : organisme régional de recherche, d'innovation, de développement économique, de transfert des compétences, d’échange de bonnes pratiques et  de formation.

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Métiers et bien-être


mars 2018
La Dares (service études et statistiques du ministère du Travail) vient de publier une enquête "travail et bien-être psychologique" où les professions sont évaluées à partir de 34 variables comme la pénibilité mais aussi l'autonomie, le soutien, la reconnaissance, les conflits éthiques... Bilan : ingénieurs informatique, cadres des transports et de la logistique, employé des services, cadres des services administratifs, personnels d'études et de recherche seraient les 5 métiers les plus favorable au bien-être psychologique. Cuisiniers, employés de l'hôtellerie et de la restauration, aides-soignants, bouchers et boulangers, employés de la banque et de l'assurance sont les moins favorables. L'étude détaillée est à consulter ici.

Aspirations professionnelles


décembre 2017
Le cabinet d'études et de conseils Universum a mené une enquête carrière auprès de 2096 étudiants et 6004 expérimentés issus des filières BTS, DUT et licence professionnels entre octobre 2016 et mai 2017. Pour les étudiants, les employeurs rêvés sont Disneyland, Airbus, Coca-Cola, H&M et la Fnac tandis que les jeunes professionnels privilégient des grands groupes français comme la SNCF ou EDF qui offrent des conditions de travail privilégiées, devant Airbus, Disneyland et Thalè. Leurs critères d'attractivité : ambiance de travail / perpspectives de revenus / diversité des missions pour les étudiants ; ambiance de travail / respect des employés / diversité des missions pour les jeunes professionnels. Dans les deux catégories, sécurité de l'emploi et principes éthiques sont parmi les items les moins retenus. Les étudiants ont également été interrogés sur leurs secteurs favoris : médias et communication arrivent en tête (19,2 %) devant art, divertissements et centres de loisirs (14,7 %) puis tourisme (13,7 %) et services à la santé (13 %).

Europan


mars 2017
Ce concours organisé dans une vingtaine de pays européens est ouvert aux jeunes architectes et urbanistes (moins de 40 ans). Il est relayé et soutenu par la Ville de Besançon et le Grand Besançon qui proposent aux candidats de travailler sur les sites de la Bouloie, de Témis et de Montrapon. Les résultats seront connus en décembre 2017 et seront suivis d’expérimentations sur le site. Informations et inscription : Laurence Fabre, chef de projet aménagement urbain, 0381878035

L'industrie recrute


février 2017
Découvrez tous les métiers de l’industrie lors des journées portes ouvertes de l’apprentissage le 11mars dans les CFAI à Besançon, Dole,  Gevingey, Belfort, Exincourt et Vesoul et lors de la semaine de l’industrie du 20 au 26 mars. Recherche d’emploi : les-industries-technologiques.fr

Devenir surveillant de prison


février 2017
L'administration pénitentiaire recrute en ouvrant 2500 postes en 2017. Pour tout savoir, se préparer au concours et s'inscrire, c'est ici.
Voir tout