mars 2019

Missions de service civique auprès d’enfants

Ambre et Loris ont apprécié leur implication dans un rôle éducatif périscolaire.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«Je m’appelle Ambre, j’ai 19 ans et je suis en service civique au centre social des Francas de Grand-Charmont. J’ai connu ce contrat d’engagement grâce à Patricia Schneider, directrice du centre social de ma ville. Après le lycée et n’ayant pas eu mon diplôme, je cherchais un travail de « départ », elle m’a donc proposé ce service civique de 24 h par semaine. Ma mission porte sur la réussite éducative des enfants à travers des activités. Mon poste consiste à aider à l’animation en centre de loisirs et dans le périscolaire. C’est toujours pour moi un bonheur de partager des moments de jeux de rire, de bonne humeur, avec les enfants… mais aussi parfois de chamailleries. Dans le cadre de mes 24 h par semaine, je suis aussi, les jours d’école, intervenante Clas (contrat local d’accompagnement scolaire) pour les primaires de l’école Daniel Jeanney à Grand-Charmont. La finalité de ce temps : proposer et apporter de la méthodologie pour rendre les enfants autonomes, en sortant du cadre scolaire.
Mais ma mission ne consiste pas seulement à être au contact des enfants, il m’arrive de travailler derrière un bureau pour réfléchir à des activités afin de les mener à bien. Ce contrat de 8 mois apporte d’une part de l’expérience professionnelle (en particulier lorsqu’il s’agit d’un premier contrat comme pour moi) et d’autre part des connaissances, un savoir-être et un savoir-faire en entreprise. Il me permet également de gagner en maturité de jour en jour, d’être heureuse et de développer mon sens des responsabilités.»
Ambre Gauthier


« Je m’appelle Loris, je suis en service civique dans l’école primaire Bourgogne à Besançon depuis fin septembre jusqu’au 7 juillet. Je fais ce service civique car j’ai été mal orienté pour effectuer une formation dans le dessin technique. J’ai commencé par chercher du travail et on m’a informé de l’existence de ce contrat. J’ai postulé à des offres dans le domaine de l’éducation sur les secteurs de Besançon et Lons-le-Saunier. On m’a contacté le jour d’après pour un entretien. Lors de celui-ci on m’a dit directement que c’était bon. La semaine d’après je commençais.
Dans cette école je travaille principalement avec les CP et les CE1, on est plusieurs en service civique, dont certains s’occupent plutôt des grands, c’est-à-dire les CM1/CM2.
J’aime bien apporter mes connaissances aux enfants pour qu’ils puissent apprendre dans les meilleures conditions par l’intermédiaire de jeux éducatifs et aider ceux qui ont besoin d’un accompagnement individuel. Je suis aussi chargé d’accompagner les élèves lors des sorties scolaires comme pour la visite de la citadelle, les sorties au cinéma ou encore les promenades pour leur faire découvrir la nature. J’ai pu constater qu’une confiance s’est très vite installée entre les élèves de l’école et moi.»
Loris Balland

Leur conclusion mutuelle : «On a l’impression d’avoir gagné en maturité étant donné que c’est notre première vraie expérience sur du long terme et que l’on forme les enfants à être les citoyens de demain.»
En savoir plus
service-civique.gouv.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Après la 3e


mars 2019
L'Onisep vient de publier les guides régionaux «En classe de 3e préparer son orientation» et «Un CAP pour un métier». Ces publications diffusées aux élèves de 3e de l’académie de Besancon sont également téléchargeables sur le site onisep.fr

Carte interactive parcoursup


février 2019
Une carte interactive (réalisée par le laboratoire bordelais de recherche en informatique avec les données de l’Onisep) est en ligne. A l'initiative du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, cet outil doit permettre aux candidats de découvrir l’ensemble des formations proposées sur parcoursup, d’affiner leurs recherches de manière simple et intuitive, en saisissant des mots clés, des filières de formations et/ou une zone géographique. Ils peuvent ajuster leurs vœux à l'aide d'indicateurs tels que le taux d’accès de la formation en 2018, le pourcentage des catégories de bacheliers admis, le nombre de places en 2019, les formations similaires. Disponible ici

Ecoles d'ingénieurs


février 2019
L'Usine nouvelle vient de publier son classement 2019 des écoles d'ingénieurs en se basant sur 14 indicateurs. Celles de la région arrivent aux rangs 24 (Isat Nevers), 28 (UTBM Sevenans), 69 (Ensmm Besançon) et 83 (Agrosup Dijon). En savoir plus.

‘’Entrer dans le sup après le bac pro’’


décembre 2017
L'Onisep vient de publier ce guide régional, diffusé aux élèves de terminale professionnelle de l'Académie de Besançon. Il donne les informations sur l’orientation dans le supérieur après le bac pro et sur l’insertion professionnelle. Cette publication est également téléchargeable sur le site onisep.fr.

Réseau IJ


décembre 2016
Le réseau information jeunesse accueille les jeunes pour une recherche d’orientation ou une connaissance des métiers, soit en autonomie, soit accompagné d’un documentaliste. Les dossiers du CIDJ leur permettent par exemple de découvrir quel métier exercer en fonction de leurs centres d’intérêt. En complément utile, chaque dossier apporte des infos sur les tendances de recrutement à venir. Un classeur complémentaire, celui qui concerne l’organisation des études avec des conseils ayant pour objectif d’aider à répondre à la question "pour quelles études suis-je fait(e) ?". Il décrit les possibilités selon la situation de chacun. Il permet de se représenter en quelques minutes le secondaire, le professionnel et technologique, le supérieur. Ces dossiers en accès libre sont également consultables sur cidj.com
Voir tout