janvier 2016

«S'ouvrir à d'autres cultures»

Chaque année, Cécile Marchocki, enseignante au lycée Lumière à Luxeuil-Les-Bains accompagne ses élèves dans la création d'un documentaire sur le festival international des cinémas d'Asie. L'occasion pour ces jeunes de s'ouvrir au monde.
«S'ouvrir à d'autres cultures»

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Le lycée de Luxeuil-les-Bains possède lui aussi son festival de cinéma, le festival Lumière. Né en même temps que le Fica, ce festival présente chaque fin d'année scolaire des documentaires réalisés par des élèves de collèges et lycées. «Historiquement une classe de lycéens se rendait une journée au Fica mais depuis 2014 nous avons décidé de renforcer les liens entre ces deux festivals qui fêtaient tous les deux leurs 20 ans» explique Cécile Marchocki, qui enseigne le cinéma. Parmi les dispositifs mis en place, quelques élèves participent aux jurys jeune et lycéen, d'autres apportent une aide technique lors des cérémonies d'ouverture et de clôture du festival.

   Filmer le festival

Mais le plus gros projet mobilise les jeunes sur deux années scolaires. «Nous avons donc décidé de réaliser un documentaire sur le Fica. Quatre élèves sont mobilisés toute la semaine du festival pour réaliser les prises vidéos et les interviews. Au final nous avons plus de 8 h de rush à monter pour réaliser un documentaire de 26 minutes qui sera diffusé lors de l'édition suivante» explique l'enseignante. Un travail de longue haleine pour lequel les lycéens s'investissent pleinement. «Il y a de la préparation en amont puis beaucoup de travail pour derusher et écrire le documentaire ensuite. Je leur laisse beaucoup d'autonomie.»

   S'ouvrir au monde

Pour Cécile Marchocki, cette expérience est très bénéfique pour les jeunes. «Cela leur apporte une ouverture culturelle, ils découvrent le mélange des langues et l'intérêt de parler anglais par exemple. De plus ils ont l'occasion de rencontrer et interviewer des cinéastes connus. Ils sont fiers et moins timides ensuite. Et puis, la découverte de films asiatiques leur montre qu'il n'y a pas que le cinéma américain. Ils voient autre chose que ce qu'ils connaissent.»

Katia Mairey
Festival international des cinémas d'Asie
cinemas-asie.com

Lycée Lumière
33 ter Rue de Grammont
70300 Luxeuil-les-Bains
03 84 40 21 21
lyc-lumiere.ac-besancon.fr

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Courts métrages amateurs


septembre 2018
Le festival du court métrage de Torcy (71) est ouvert à tous les réalisateurs amateurs, individuels ou collectifs. Pour participer, il faut s'inscrire avant le 30 janvier 2019 et proposer une fiction d'une durée maximale de 10 mn (thème libre). 3 prix du jury, 1 prix du public et 1 prix de la Ville seront décernés lors du festival les 23 et 24 février. Récompenses en matériel vidéo. Infos, 0681803129

Jury Lumières d'Afrique


septembre 2017
L'association Apaca recherche, pour le festival Lumières d'Afrique qui aura lieu du 11 au 19 novembre à Besançon, 9 jeunes entre 16 et 20 ans, aimant le cinéma et désireux de participer au jury jeunes . Ces 9 jurés devront assister à la projection des 10 longs métrages de fiction en compétition et attribuer le Prix du jury jeunes. Renseignements au 0677946648 ou contact@lumieresdafrique.com

Jury Entrevues


septembre 2017
Au festival de cinéma Entrevues, le jury Eurocks One + One rassemble 5 jeunes de 18 à 25 ans, originaires du Territoire de Belfort et qui aiment la musique et le cinéma. Ceux qui aimeraient devenir membres de ce jury qui récompense la meilleur bande-son d'un film de la compétition peuvent postuler jusqu'au 31 octobre. L'édition 2017 est programmée du 25 novembre au 3 décembre. Infos.

Cinéma en Bourgogne-Franche-Comté


septembre 2017
D'après une étude du CNC, en 2016, la région Bourgogne-Franche-Comté dispose de 91 cinémas et 266 écrans dont 57 établissements classés Art et Essai et 10 multiplexes. Dans les salles de la région, 7,7 millions d’entrées ont été enregistrées soit 5 % de plus qu’en 2015. La Bourgogne-France-Comté est l’une des régions où le cinéma est le moins cher avec une moyenne de 6,19 € la séance (moyenne nationale : 6,51 €). Elle compte la plus forte proportion nationale de spectateurs de moins de 25 ans et d’étudiants. Enfin, les habitants de la région vont 2,7 fois au cinéma en 2016, moins que la moyenne de 3,3 entrées par habitant en France. En savoir plus.

"Rusty James"


janvier 2017
Le "motorcycle boy", les débuts de Mickey Rourke et Matt Dillon, Coppola en grande forme... "Rusty James" ("Rumble fish" en anglais), sorti en 1983, est réédité en février en édition DVD Blue-ray restaurée chez Wild side. Particularité, il est accompagné d'un livre sur le  film et sa genèse mouvementée écrit par Adrienne Boutang, maître de conférences à l’Université de Franche-Comté et spécialiste des teen-movies.

Voir tout