février 2017

Sensibilisation scientifique aux addictions

Sous la responsabilité de l'Inserm, le site Maad cherche à sensibiliser les jeunes aux dangers des drogues, de manière scientifique.

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
"On ne serait pas un peu tous addicts à quelque chose ?". La phrase d’accueil situe les débats sur le mode de la déculpabilisation. Lancé en 2015, le site Maad digital se donne pour but de sensibiliser autrement les jeunes aux dangers de la consommation de drogues. En prévenant qu’il «fonde ses articles sur des connaissances scientifiques validées par la communauté scientifique, en précisant à chaque fois les sources. Les informations scientifiques sont validées dans le sens où elles sont publiées dans des revues de renommée internationale à comité de lecture».
Financé par la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, il est placé sous la responsabilité éditoriale de l’Inserm. Bertrand Nalpas, chercheur et médecin responsable du projet, annonce vouloir «toucher un maximum d’adolescents, entre 13 et 19 ans» (1). Les addictions, leurs mécanismes et leurs conséquences sur le cerveau sont décryptées. Avec un rappel capital, le cerveau des ados, en pleine maturation, est particulièrement vulnérable aux substances psycho-actives. Elles perturbent la mémoire, l’apprentissage, la prise de décision, accroissent impulsivité et émotivité, deux états déjà étroitement associés à la jeunesse.
Visuellement, le site se présente comme un webzine, avec diversité d’entrées : textes, dossiers, vidéos. Les propos sont vulgarisés à l’aide de quizzes et d’un abécédaire. Autre élément inhabituel, le comité éditorial est composé de scientifiques et d’adolescents. L’approche s’appuie sur l’éducation par les sciences et la curiosité scientifique des jeunes «alors que les campagnes de prévention sont généralement fondées sur la description d’un risque ou de ses modalités d’évitement. Notre approche s’appuie sur le modèle "information, motivation, behavior" selon l’idée que l’information sur la santé, la motivation et les compétences comportementales sont des déterminants majeurs de l’exécution d’un comportement de santé adapté» (1).



(1)
Science & santé n°34

En savoir plus
maad-digital.fr
facebook

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Pass'sport forme


décembre 2018
Le Réseau de prévention et prise en charge de l'obésité pédiatrique a mis en place un Pass'sport forme destiné aux jeunes de 7 à 17 ans qui se trouvent en difficulté à cause de leur poids. Moyennant 30 euros, il leur permet de participer à des ateliers éducatifs sportifs hebdomadaires dans une vingtaine de villes du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort. +infos 0381219002

#MoisSansTabac


octobre 2018
Sous ce hashtag, un défi collectif : proposer aux fumeurs d’arrêter pendant un mois (voire plus) avec le soutien de leurs proches. Pour cela, une campagne d’information a désormais pris ses habitudes en novembre. Elle est accompagnée de nombreux outils : un kit d’aide à l’arrêt pour mettre toutes les chances de son côté, une appli e-coaching qui sert aussi de rappel quotidien, un numéro de téléphone permettant de joindre des tabacologues du lundi au samedi de 8 h à 20 h (38 89) et des comptes facebook et twitter sur lesquels sont partagés les astuces et conseils des participants. En savoir plus.

Tabac


mai 2018
Pour continuer à lutter contre le tabagisme, le gouvernement vient de décider que deux traitements de substitution nicotinique sont désormais remboursables : des « gommes à mâcher »  depuis le 22 mars 2018 et des « patchs » depuis le 16 mai 2018. Cette prise en charge permet à tous les patients l’accès à ces traitements de substitution,  supprime l’avance de frais, tout en permettant une durée de traitement adaptée à la dépendance.

Drogues


octobre 2017
En France, l'alcool est de loin la plus répandue des substances psychoactives (47 millions d'expérimentateurs, 43 millions d'usagers dans l'année, 9 millions d'usagers réguliers, 5 millions d'usagers quotidiens) devant le tabac (38 milions d'expérimentateurs, 17 millions d'usagers dans l'année, 14 millions d'usagers quotidiens) et le cannabis (17 millions d'expérimentateurs, 1,4 million d'usagers réguliers, 700 000 usagers quotidiens). Cocaïne : 2,2 millions d'expérimentateurs dont 450 000 usagers dans l'année. MDMA/ecstasy : 1,7 million d'expérimentateurs dont 400 000 usagers dans l'année. Héroïne : 600 000 expérimentateurs. Source : observatoire français des drogues et des toxicomanies.

Pass santé jeunes


décembre 2016
Le pass santé jeunes est un site régional qui permet aux 8-18 ans de trouver conseils, astuces, ressources, adresses utiles. Plusieurs espaces donnent des réponses adaptées à chacun en fonction de son âge, de ses interrogations, expériences et inquiétudes. Des quizzes et des jeux sont l'occasion de tester ses connaissances sur tous les sujets : Internet, cannabis, audition, alcool, sexualité, sécurité routière, mal-être... Site, facebook 
Voir tout