Accueil
SUIVEZ-NOUS SUR

Parcours

Quotidien

Loisirs

JEUNESSE

Hugo, animateur nature, éducateur à l’environnement Lire

Resto U végétalien Lire

Marie-Pierre Baudier, passion scène francophone Lire

5 championnes du monde UNSS Lire

Je suis en BTS économie sociale et familiale Lire

articles

A VOUS DE JOUER


Sondage

Laquelle de ces villes rêvez-vous de visiter ?


PARTICIPER !

express

Rémunération du baby-sitting

Contrairement à ce que l'on croit encore trop souvent, il existe un tarif officiel de rémunération du baby-sitting. Selon la convention collective nationale du particulier employeur, pour une heure de travail effectif aucun salaire horaire brut ne peut être inférieur au salaire horaire minimum conventionnel du niveau de l'emploi occupé, ni au smic horaire en vigueur, sauf abattement légal particulier.
Depuis le 1er janvier 2015, le smic horaire brut est de 9,61 € (7,34 € net). Aucun salarié de particulier employeur et donc aucun baby-sitter ne peut être rémunéré en dessous.C'est un seuil minimum, qui peut augmenter selon l'ancienneté ou pour les titulaires de titres professionnels (assistant maternel ou CQP garde d'enfants à domicile). Pour les enfants de plus de 6 ans, une déclaration par le chèque emploi service universel est même assortie d'un salaire horaire brut de 10,57 € (8,10 € net).
Les heures supplémentaires sont rémunérées avec une majoration de 25 % pour les 8 premières heures et de 50% pour les heures suivantes. A savoir également : une heure de présence responsable (lorsque l'enfant dort) équivaut à 2/3 d'une heure normale. Et lorsque le baby-sitter doit dormir au domicile des parents, la présence de nuit est rémunérée par une indemnité forfaitaire dont le montant ne peut être inférieur à 1/6e du salaire conventionnel.
En savoir plus : cesu, particulieremploi, livret d'information du Crij

Voir tout

videos