novembre 2017

Et pourquoi pas secrétaire de mairie ?

L’Université et les Centres de gestion de Franche-Comté lancent une nouvelle formation diplômante et professionnalisante.
Dessin Christian Maucler

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
«Le métier de secrétaire de mairie exige une forte polyvalence et des connaissances générales en matière de droit public. Quant au métier de gestionnaire administratif, il requiert à la fois une transversalité des compétences et une spécialisation dans un domaine particulier. Pour ces métiers, les employeurs publics sont à la recherche de candidats formés et professionnalisés. Le DU constitue donc un plus susceptible de faire la différence lors d’un recrutement par le label de qualité qu’il instaure» explique Robert Demuth, président du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Territoire de Belfort (CDG90). Pour répondre à ces attentes, le DU Gasm, pour "gestionnaires administratifs et
secrétaires de mairie", diplôme universitaire nouvellement créé parles Centres de gestion de Franche-Comté et l’Université.
«Il s’agit d’un beau projet réalisé en partenariat. Nous n’en sommes pas peu fiers. Ce diplôme vise à répondre aux besoins de recrutement sur des postes de gestionnaires administratifs et de secrétaires de mairie des communes rurales comtoises».
Divers débouchés sont possibles : effectuer dans un premier temps des remplacements ou du renfort au sein des collectivités et établissements publics, puis être recruté en direct par les collectivités en tant qu’agent contractuel sur un poste de gestionnaire administratif ou secrétaire de mairie.

   Mettre en relation
   chercheurs d'emploi et employeurs


Cette formation s’adresse aux étudiants, aux demandeurs d’emplois (même en situation de handicap) titulaires d’un bac, ou aux agents publics en reconversion. La sélection se fait sur dossier de candidature suivi d’un entretien devant un jury. Organisée de janvier à décembre 2018, la formation comprend des cours théoriques à l’Université de Besançon et des travaux dirigés organisés au Centre de gestion du Territoire de Belfort. «Notre rôle est de mettre en relation les personnes à la recherche d’un emploi et les employeurs publics du département. En participant à la formation des étudiants de ce DU, nous connaissons les futurs candidats de la bourse de l’emploi, et ainsi, pouvons les orienter sur les postes les plus adaptés pour eux comme pour la collectivité» complète Robert Demuth.
Auprès des personnes avec qui ils seront en relation, les futurs gestionnaires ou secrétaires sont sensibilisés au contexte dans lequel ils seront amenés à travailler.
Brigitte Joly, gestionnaire administratif du personnel à la communauté de communes du Sud Territoire, et future intervenante pour le Centre de gestion se réjouit de la création de ce diplôme : «Lorsque j’ai commencé ma carrière en tant que secrétaire de mairie, j’aurais souhaité pouvoir bénéficier d’une formation telle que celle-ci. Elle permet de se former à toutes les missions qui incombent aux secrétaires, et Dieu sait qu’elles sont nombreuses ! Vous êtes au contact du public, vous gérez des dossiers relevant aussi bien de l’état civil que de l’urbanisme, vous secondez les élus en mettant en œuvre leurs décisions. C’est un métier très valorisant ! De plus cette formation permet par la suite de passer les concours et devenir à terme titulaire de la fonction publique territoriale. Je trouve cela très sécurisant pour le candidat et l’employeur, avec la garantie d’être opérationnel de suite sur son poste. C’est une belle démarche à laquelle je ne pouvais que participer».
Pour 2018, le coût de la formation est de 3400 €. Cette somme peut être prise en charge par Pôle emploi ou le FIPHFP. Dans ce cas, seuls les droits d’inscription de 189 € seraient à la charge du candidat. Des places sont encore disponibles...


En savoir plus
Dossiers de candidature à retourner le
22 janvier 2018 au plus tard.
Début de la formation le 1er février 2018
Dossier d’inscription à télécharger sur ipag.univ-fcomte.fr

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

79000


octobre 2017
C'est à peu près le nombre de postes de services civiques disponibles sur le site dédié. Environ 2500 sont proposés en Bourgogne-Franche-Comté.

Brevet d'initiation aéronautique


octobre 2017
Comme chaque année depuis 40 ans, l'Ecole d'aviation de Besançon La Vèze propose des cours gratuits de formation au BIA dans certains  lycées et colléges ainsi que dans ses locaux. Les cours dispensés par des bénévoles professionnels de l'aéronautique sont une premiere porte ouverte aux 1200 carriéres en relation avec l'aéronautique.
Pour ceux qui souhaitent devenir navigants, pilotes de ligne, des stages de formation pratique en vol se déroulent également sur l'aérodrome de La Veze pendant les vacances scolaires.
Ces stages comportent différents niveaux et sont ouverts aux jeunes de 12 à 21 ans. 2 jours:cours théoriques gratuits, 4 leçons en vol : 89 euros. 3 jours:cours théoriques gratuits, 6 leçons en vol : 120 euros. Semaine compléte préparation LAPL (light aircraft pilot licence) avec cours théoriques, simulateur de vol, leçons en vol, culture aéronautique générale .:480 euros. Infos, domergueaviation@yahoo.fr, 0381815082

APB


septembre 2017
Après l'annonce du gouvernement de revoir le fonctionnement du système d'admission postbac dès 2018, au tour de la Cnil (commission nationale de l'informatique et des libertés) d'exiger que l'algorithme d'affectation soit revu. Une intervention qui suit les polémiques liées au trop grand nombe de non-affectations et au tirage au sort opéré pour certaines filières.

Numerus clausus


juin 2017
On le sait, cette expression signifie que le nombre de places pour entrer en formation dans le secteur médical est limité. Pour l'année prochaine, elles sont globalement en très légère hausse. Médecine : 8 124 places (+ 478 places par rapport à 2016-2017). Chirurgie dentaire : 1 199 places (identique). Pharmacie : 3 105 places (+ 10 places). Sage-femme : 1 000 places (- 5 places). Kinésithérapeute : 2 756 places (+ 63 places).

En cas d'échec au bac


juin 2017
Les candidats n’ayant pas validé leur baccalauréat sont autorisés à se réinscrire dans leur établissement et peuvent demander à bénéficier de la conservation de leurs notes égales ou supérieure à 10.
Voir tout