septembre 2018

Je suis éducateur sportif

Germain Faivre-Pierret, 30 ans, travaille à la base de loisirs sportifs Woka à Marnay. Après une reconversion, ce Bisontin a trouvé sa voie dans le sport.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Parcours
J’ai fait un BTS environnement gestion protection de la nature mais comme je ne trouvais pas de travail, je me suis reconverti dans le domaine du sport. J’ai toujours fait pas mal de sport. A un moment, quand je cherchais mon orientation, je me suis dit pourquoi pas Staps, mais je ne l’ai jamais fait. Ensuite, j’ai travaillé dans le commerce mais l’opportunité d’aller vers le sport s’est présentée, alors j’ai signé une rupture conventionnelle pour me former. J’ai passé un BP Jeps activités physiques pour tous avec la Roche du Trésor puis diverses spécialisations : UCC VTT, CSAE escalade ainsi que le BNSSA et le BP AAN avec Profession sports pour être maître nageur. J’ai fait mon BP APT en alternance à la base de loisirs Woka de Marnay. Comme ils ont voulu me garder, j’ai enchaîné ma formation avec un contrat à plein temps. L’été, je travaille là et l’hiver je continue à me former et participe à la formation BP APT.

Intérêt du métier
On est dehors tout l’été ! Par ailleurs, le métier d’éducateur sportif permet de ne pas toujours faire la même chose. Au cours d’une journée, on change d’activité. On change également de public, on peut avoir des enfants, des adultes, des personnes handicapées…  Comme je suis également adjoint, j’ai aussi un rôle de management, de préparation des plannings. Les tâches sont très variées, c’est ce qui est bien. Le BP APT est très général mais ensuite on peut facilement élargir son champ d’action par des formations complémentaires. Cela permet de se renouveler, de diversifier, d’éviter la routine. Cela me convient car dans les sports de pleine nature, j’aime bien toucher à tout. Je ne suis pas toute l’année maître nageur. C’est pour ça que je fais des formations complémentaires, qui me permettent d’être polyvalent et qui sont super enrichissantes. Cet hiver, je vais essayer de passer celle de pisteur nordique, pour avoir une activité hivernale dans mes compétences.

Qualités nécessaires
Aimer le contact avec le public. Etre à l’écoute. Le cœur du métier, c’est interagir avec les personnes, transmettre. Il faut savoir s’adapter au public et au déroulement d’une séance parce qu’on a beau prévoir un contenu, elle ne se passe jamais comme prévu. Il faut être dynamique, sérieux, toujours avoir en tête la sécurité du public. Il ne faut pas avoir peur de faire des heures car il y a les séances sportives mais aussi l’avant et l’après, la préparation, le rangement, l’entretien du matériel.

Inconvénients
Personnellement, je suis très satisfait ! Mais il faut garder l’idée que l’été représente une grosse masse de travail avec des mois à 270 h ! On travaille quand les autres sont en vacances, même si on arrive quand même à en prendre à cette période.
En savoir plus
BP Jeps APT

UCC VTT

CSAE escalade

BNSSA

BP AAN

Profession sports

Woka loisirs

Lire aussi
Combiné sport et animation

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Métiers et bien-être


mars 2018
La Dares (service études et statistiques du ministère du Travail) vient de publier une enquête "travail et bien-être psychologique" où les professions sont évaluées à partir de 34 variables comme la pénibilité mais aussi l'autonomie, le soutien, la reconnaissance, les conflits éthiques... Bilan : ingénieurs informatique, cadres des transports et de la logistique, employé des services, cadres des services administratifs, personnels d'études et de recherche seraient les 5 métiers les plus favorable au bien-être psychologique. Cuisiniers, employés de l'hôtellerie et de la restauration, aides-soignants, bouchers et boulangers, employés de la banque et de l'assurance sont les moins favorables. L'étude détaillée est à consulter ici.

Aspirations professionnelles


décembre 2017
Le cabinet d'études et de conseils Universum a mené une enquête carrière auprès de 2096 étudiants et 6004 expérimentés issus des filières BTS, DUT et licence professionnels entre octobre 2016 et mai 2017. Pour les étudiants, les employeurs rêvés sont Disneyland, Airbus, Coca-Cola, H&M et la Fnac tandis que les jeunes professionnels privilégient des grands groupes français comme la SNCF ou EDF qui offrent des conditions de travail privilégiées, devant Airbus, Disneyland et Thalè. Leurs critères d'attractivité : ambiance de travail / perpspectives de revenus / diversité des missions pour les étudiants ; ambiance de travail / respect des employés / diversité des missions pour les jeunes professionnels. Dans les deux catégories, sécurité de l'emploi et principes éthiques sont parmi les items les moins retenus. Les étudiants ont également été interrogés sur leurs secteurs favoris : médias et communication arrivent en tête (19,2 %) devant art, divertissements et centres de loisirs (14,7 %) puis tourisme (13,7 %) et services à la santé (13 %).

Europan


mars 2017
Ce concours organisé dans une vingtaine de pays européens est ouvert aux jeunes architectes et urbanistes (moins de 40 ans). Il est relayé et soutenu par la Ville de Besançon et le Grand Besançon qui proposent aux candidats de travailler sur les sites de la Bouloie, de Témis et de Montrapon. Les résultats seront connus en décembre 2017 et seront suivis d’expérimentations sur le site. Informations et inscription : Laurence Fabre, chef de projet aménagement urbain, 0381878035

L'industrie recrute


février 2017
Découvrez tous les métiers de l’industrie lors des journées portes ouvertes de l’apprentissage le 11mars dans les CFAI à Besançon, Dole,  Gevingey, Belfort, Exincourt et Vesoul et lors de la semaine de l’industrie du 20 au 26 mars. Recherche d’emploi : les-industries-technologiques.fr

Devenir surveillant de prison


février 2017
L'administration pénitentiaire recrute en ouvrant 2500 postes en 2017. Pour tout savoir, se préparer au concours et s'inscrire, c'est ici.
Voir tout