mars 2015

Eva Lacheray et Elodie Oudot, fleurons de l'Ascap escrime

Agées de 14 et 16 ans, elles ont déjà le fleuret aiguisé et brillant. Au club du Pays de Montbéliard, elles sont les seules filles dans leurs catégories d’âges. Aux côtés de leurs coéquipiers, elles se sont déjà forgé une réputation, grâce à leurs bons résultats à tous les niveaux.
Photo SimonDaval.fr

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Jean-Louis Petiot, entraîneur à l’Ascap depuis une petite dizaine d’années ne cache pas sa satisfaction, mais tient à la dissimuler quelque peu, pour que le groupe qu’il entraîne ne s’enorgueillisse pas trop. A mi-saison, en janvier, il égraine les derniers titres et médailles, obtenus par le club et ne tarit pas d’éloges sur les dernières performances d’Eva Lacheray. Début janvier en Italie, la jeune franc-comtoise a terminé 13e. «Une minime qui finit dans les 16 premières en internationales cadettes, je n’ai pas vu ça depuis bien longtemps» s’exclame-t-il.
Pour définir le duo Lacheray-Oudot, il déclare que les jeunes escrimeuses «ont un beau niveau national et un petit niveau international».
«On commence à toquer de plus en plus à cette porte-là» ajoute-t-il. Les rendez-vous internationaux ayant déjà eu lieu, les deux copines se concentrent désormais sur des objectifs nationaux. Au sortir d’un titre de championne de France junior en N2, Elodie Oudot vise cette fois le titre en cadettes. Quant à Eva, elle souhaite gagner le championnat de France minimes et espère aussi un podium en cadettes. Les deux sportives rêvent même d’une finale dans cette même catégorie, où elles combattraient l’une contre l’autre…

     «Autant de types de jeux 
     que de personnalités»


Dans cette catégorie d’âge, elles sont les seules filles cette année à l’Ascap escrime. Eva et Elodie, sont toujours fidèles, déterminées à ne rien lâcher dans la vie comme dans leurs combats. Mais comment sont-elles arrivées à cette discipline ? «Mon frère faisait de l’escrime et il gagnait. Alors ça m’a donné envie. Au début, ça m’amusait, et pendant les compétitions, je gagnais souvent, ma famille était fière de moi, alors j’ai continué» s’amuse la plus jeune.
Elodie, elle, a découvert ce «sport de combat atypique» au salon Sports 29, organisé tous les deux ans à l’Axone. Lorsqu’on l’interroge sur ce qui fait le charme et la force de cette discipline, elle pense que «tout le monde peut y trouver sa place. Dans l’escrime, il y autant de type de jeu que de personnalités». Au-delà, ce sport lui apporte «beaucoup au niveau personnel. Nous sommes habitués à nous «battre» en permanence, à avoir la gagne pour réussir ce que nous entreprenons».
Un credo que les jeunes franc-comtoises ont encore appliqué en février à Paris, où, dans ce qui est considéré dans la discipline comme l’équivalent de la Coupe du monde cadettes, Elodie s’est classée 6e et Eva 13e sur 144 concurrentes. Des victoires et des titres qui forgent autant leurs palmarès que leurs personnalités et qui aiguisent davantage leurs armes. Celles avec lesquelles elles peuvent effleurer encore de beaux titres internationaux.

Simon Daval

En photo
Eva (à g.) et Elodie, déjà fers de lance de l'escrime régionale

Ascap
4 route de Grand Charmont
25200 Montbéliard
03 81 95 27 68
ascap25.com

Retour

Réactions sur la news

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Nicolas Fleury


octobre 2017
Les premiers championnats du monde urban cycling UCI sont prévus du 8 au 12 novembre à Chengdu (Chine). Au programme, 3 disciplines : le mountain bike Eliminator (XCE), le trial et le BMX freestyle park. Parmi les sélectionnés de l'équipe de France figure le Bisontin Nicolas Fleury, 20 ans, dont nous avons parlé en 2015.

Tir à l'arc


janvier 2017
Encore une victoire pour Jean-Charles Valladont vainqueur de la coupe du monde indoor de tir à l'arc, qui se déroulait le week-end des 21 et 22 janvier à Nîmes.

Escrime


novembre 2016
Sensation pour Eva Lacheray (licenciée à l'Ascap de Montbéliard) lors de la coupe du monde de fleuret dames de St-Maur (4 au 6 novembre). Elle termine 14e, battant au passage la numéro 10 mondiale. Alors qu'elle n'a que 16 ans.

Equipe de France de voile contact 2


septembre 2016
Bravo à Charline Delay et Cindy Collot. Les 2 Franc-Comtoises championnes du monde de parachute (voile contact) en 2014 ont réussi l'exploit de conserver leur titre le 16 septembre 2016 à Chicago.

Arthur Vichot


juin 2016
Coup double franc-comtois au championnat de France cycliste de Vesoul, le 26 juin 2016 : Arthur Vichot (27 ans) remporte son deuxième titre après celui de 2013, devançant au sprint Tony Gallopin et le Jurassien Alexis Vuillermoz.
Voir tout