janvier 2016

«On s'enrichit de tout ce qu'on découvre au Fica»

Elève de terminale L au lycée les Haberges (Vesoul), Marion Priozet est la présidente du jury jeunes du 22e festival des cinémas d'Asie.
Photo Yves Petit

  • commentercommenter
  • envoyerenvoyer
  • imprimerimprimer
  • caractèrePLUSMOINS
Quel a été votre premier contact avec le festival ?
C’était en 6e. J’étais déjà passionnée par l’Asie en général. M. Thérouanne était documentaliste dans mon collège Jean Macé. Il m’a motivée pour me lancer et participer. Cela fait déjà 7 ans.

Qu’est ce qui vous intéresse dans le festival ?
Je ne suis pas tellement «mordue» de cinéma même si j’apprécie la qualité et le contenu des films. Pour moi, c’est plutôt une réponse à mon attirance pour l’Asie, notamment à travers les documentaires où l’on est plongé dans le réel de ces pays.

Voyez-vous beaucoup de films pendant la semaine ?
On a 8 documentaires à voir dans le jury jeunes. J’essaie d’aller en voir 2 ou 3 autres dans la semaine. Je suis toujours intéressée par les films d’animation japonais. Et il y a toujours des découvertes à faire comme les films du Laos présentés l’an dernier. Le cycle était une première mondiale, on n’a pas toujours ce genre d’occasion.

Trouvez-vous cette initiative intéressante pour une ville comme Vesoul ?
Oui, c’est vraiment une chance de l’avoir à Vesoul. Le festival est unique en Europe. Des gens viennent de toute la France, on peut rencontrer les professionnels du cinéma d’Asie qui participent chaque année.

Pensez-vous que le festival a une influence sur votre parcours ?
Pas dans mon orientation scolaire mais dans ma vie privée car le festival a accentué mon attrait pour l’Asie. Je me suis mise au karaté, j’écoute de la musique traditionnelle asiatique, j’ai même commencé à apprendre le japonais.
Il y a aussi une ouverture d’esprit. Les documentaires nous aident à nous forger une opinion. On voit ce qui se passe ailleurs, on voit que ce n’est parfois pas évident. C’est très enrichissant et ça n’est pas seulement pendant le Fica. Tout ce qu’on découvre, on le garde et on vit avec après.

Recueilli par S.P.
Jury jeunes
Ce jury est composé d’une trentaine de collégiens, lycéens et étudiants de Haute-Saône qui remettent le prix Jury jeunes offert par la communauté d'agglomération de Vesoul à un film documentaire en compétition.

Festival international des cinémas d'Asie
25 rue Dr Doillon, 70000 Vesoul
03 84 76 55 82
festival.vesoul@wanadoo.fr
cinemas-asie.com

Retour

Commentaires

Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

Se connecter S'inscrire

articles

express

Jury jeune du Fica


novembre 2018
Les candidatures pour être membre du Jury jeune au 25e Festival international des cinémas d’Asie de Vesoul (5 - 12 février 2019) sont ouvertes. Cela consiste à venir voir et juger les 8 films documentaires  en compétition et rencontrer les réalisateurs. La carte de membre du jury permet d’accéder gratuitement à 4 séances de cinéma et  d’assister à la cérémonie de clôture. Elle donne droit à une invitation pour vos parents à la cérémonie de clôture du mardi 12 février au Théâtre Edwige Feuillère. Pour candidater : festival.vesoul@wanadoo.fr ou 0684848746 ou Fica, 25 rue du docteur Doillon, 70000 Vesoul. +Infos

Great hat persévère


novembre 2018
Après "Namantius", l’association de cinéma bisontine a poursuivi ses activités, en tournant notamment "Clair obscur", un court métrage sur Gustave Courbet lors de son retour à Ornans pour peindre son tableau "Enterrement à Ornans". Originalité du projet, il a été mené en partenariat avec l'école de musique Amuso qui joue la musique en direct lors des projections."Clair obscur" est passé par un financement participatif sur ulule.

"#Quiproquo"


octobre 2018
Un film d'action de 26 mn tourné à Besançon à partir d'une histoire vraie. Le 3e court métrage de Liil Serge Mbeutcha est dans son genre une réussite : scènes d'action très pros, images et montage soigné. Armé de l'enthousiasme et du dynamisme permettant de franchir les obstacles compliqués qui émaillent toute réalisation cinéma, le jeune homme est près pour se lancer dans le long. Trailer ici.

Kreshendo


septembre 2015
Le rappeur bisontin vient de publier son premier album "Je suis qu'un homme". En vente 10 euros au Forum, en écoute sur deezer. Pour en savoir plus, facebook. A voir, son dernier clip, "Sale trip".

MyTremplin


juillet 2014
Ce dispositif du Conseil général du Jura vise à promouvoir et à aider les formations musicales du département en leur offrant la possibilité de monter sur scène et/ou de disposer d’un accompagnement artistique réalisé par le Moulin de
Brainans. Cette année, 5 lauréats ont été désignés par le jury et bénéficient de ce dispositif : Célia (folk rock), L’Homme s’Entête (chanson), Max Gulliver (pop), The Donuts Machine Band (chanson blues) et Gunther Tarp (rock).
Voir tout